Réforme du CESE - FO s’adresse au Premier ministre

Communiqué de FO par Yves Veyrier, Secrétaire général de Force Ouvrière

Alors que le projet de loi organique relatif aux conditions de fonctionnement et à la composition du Conseil économique, social et environnemental (CESE) est à l’ordre du jour au Conseil des ministres, FO s’est adressée au Premier ministre.

FO conteste en particulier l’article 6 qui conduirait à affaiblir une nouvelle fois le rôle des interlocuteurs sociaux et donc du dialogue social.

Plus largement, dès les débuts, en 2018, des discussions sur ce projet, à nouveau, de réforme du CESE, FO avait fait connaître son attachement à ce que demeure une représentation spécifique et effective de la dimension « vie économique et dialogue social ». Nous interrogions aussi sur le mode de saisie pétitionnaire tendant à opposer démocratie dite participative à démocratie représentative à laquelle, FO, vous le savez, est attachée. Nous avons aussi réaffirmé, dans cet esprit, notre attachement au caractère consultatif du CESE (FO s’étant opposée en 1969 à la fusion du CES – Conseil économique et social – avec le Sénat).

FO demande en conséquence que le temps de la consultation avec les organisations composant le CESE soit donné avant toute modification substantielle de son organisation, fonctionnement et composition.

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Secrétaire général de Force Ouvrière

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes : la grande cause nationale du quinquennat nécessite d’aller au-delà du droit constant !

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Béatrice Clicq, Secteur Égalité professionnelle, Secteur Europe - International

Le 8 novembre dernier, la France a ratifié la Convention n° 190 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) relative à l’élimination de la violence et du harcèlement dans le monde du travail (dont la violence fondée sur le genre). Depuis son adoption par l’OIT à l’occasion de son centenaire en (...)

Résolution Comité confédéral national des 3 et 4 novembre 2021 – adoptée à l’unanimité

Communiqué de FO

Réuni à Paris les 3 et 4 novembre 2021, le CCN rappelle l’indépendance de la CGT-FO à l’égard du patronat, des gouvernements, des partis, des groupements ou rassemblements politiques, des sectes philosophiques et religieuses. Il réaffirme son attachement à la Charte d’Amiens et d’une façon générale, son indéfectible opposition à toute influence extérieure au mouvement syndical. Le syndicalisme ne doit pas lier son destin à celui de l’État, rappelant ainsi le préambule des statuts de la CGT-FO.