Rencontre avec Valérie Pécresse au Conseil régional d’Ile-de-France

Emploi et Salaires par Employés et Cadres

© Ian HANNING/REA

Communiqué de la FEC-FO - Section fédérale du Commerce & VRP

Une délégation composée des organisations syndicales représentatives, du secrétariat du CCE et de leurs conseils a été reçue par Valérie Pécresse le jeudi 25 juillet 2019 pour aborder le dossier du PSE Conforama.

L’occasion pour les représentants Force Ouvrière d’expliquer à Madame Pécresse la situation, notamment sur le lien du scandale Steinhoff qui a conduit à la prise de contrôle de Conforama par des créanciers qui étranglent l’entreprise et sur le risque de démantèlement du Groupe Conforama , dont le fruit des cessions reviendra aux créanciers et non au financement des mesures du PSE.

Force Ouvrière a demandé à ce que les ministres de l’Economie et du Travail (M. Lemaire, Mmes Pannier-Runacher et Pénicaud) reçoivent sans tarder les organisations syndicales, notamment pour savoir si ce PSE ne ferait pas partie d’un deal pré-cession avec le groupe Lutz (enseigne But) dont les discussions sur la cession de Conforama France étaient bien entamées courant mai et juin 2019.

Force Ouvrière a rappelé son exigence sur un comportement exemplaire de loyauté et de réel dialogue social des dirigeants de Conforama dans le cadre de cette procédure.

Force Ouvrière exige à ce titre un PSE exemplaire, en se basant sur des précédents récents (Castorama, Carrefour, Auchan…), comprenant :

  • des mesures d’âge ;
  • des mesures réellement incitatives sur le volontariat ;
  • des moyens conséquents sur le reclassement et la formation ;
  • des indemnités supra-légales à la hauteur du préjudice subi ;
  • des mesures de revitalisation.

Un investissement de la Région aux côtés des salariés de la région Ile-de-France, pour accompagner les reclassements et la formation des salariés, pour un retour à l’emploi sur les métiers en essor (Tourisme, Vente électronique/numérique…). FO a également demandé de réexaminer la situation économique de certains magasins en Ile-de-France afin d’éviter leur fermeture.

Un autre rendez-vous avec Madame Pécresse sera programmé à la rentrée au mois de septembre 2019.

Employés et Cadres Secrétaire Général

Sur le même sujet

Auchan : l’appel du 18 juin aux salariés

Fédération FGTA-FO par FGTA-FO

Le syndicat FO Auchan UES Exploitation appelle les salariés des magasins à une première journée de mobilisation le 18 juin afin de revendiquer une hausse de leur pouvoir d’achat, une amélioration de leurs conditions de travail, et la révision de nombreux projets en cours.