Rendez-vous salarial du 17 mars 2016 FO rappelle ses revendications !

Fonction publique par Fonctionnaires

La situation salariale des agents publics est dans le rouge !

Gel du point d’indice depuis 2010 – hausse des cotisations retraite – frein à l’avancement et aux promotions – régimes indemnitaires en berne.

Le 26 janvier 2016, les fonctionnaires et agents publics ont largement manifesté et fait grève à l’appel de FO avec la CGT et Solidaires pour peser sur le rendez-vous salarial.

PPCR une revalorisation en trompe l’oeil.

C’est dans ce contexte que la nouvelle ministre de la Fonction publique vient de fixer la date (17 mars 2016) du rendez-vous salarial dont les modalités sont prévues dans le protocole PPCR (Parcours professionnels, carrières et rémunérations) jugé inacceptable et non signé par FO, la CGT et Solidaires :

Extraits du protocole : page 14 « …une négociation annuelle permettra de dresser un bilan d’étape de la mise en oeuvre des mesures triennales et définira, le cas échéant, les mesures d’ajustement à y apporter… au regard des principaux indicateurs macro-économiques (taux d’inflation ; croissance du PIB, évolution des salaires…) », et page 15 : « une négociation salariale se tiendra dès février 2016. Elle sera l’occasion d’examiner la revalorisation du point d’indice au vu des indicateurs macro-économiques. ».


FO, cohérente dans ses positions, revendique clairement :

  • Le rattrapage immédiat de la perte du pouvoir d’achat subie depuis le gel du point d’indice de 2010
    (Soit + 8 %)
  • L’attribution de 50 points d’indice pour tous
  • Amélioration des déroulements de carrières
     Rétablissement des réductions d’ancienneté et les durées minimales de carrière
     Revalorisation des ratios pro/pro permettant un nombre suffisant de promotions.

Au-delà des revendications sur la rémunération, la FGF-FO réaffirme ses exigences en faveur du Service public et de ses agents :

 Arrêt des suppressions de postes, et création des postes nécessaires au bon exercice des missions.
 Arrêt des réformes (territoriales, collèges et santé notamment), des restructurations, des mobilités forcées qui éloignent le Service public de proximité du citoyen, et mise en place d’une véritable discussion sur les besoins en matière de service public.
 Rejet du CPA (compte personnel d’activité) et de tout compte individuel de pénibilité pour les fonctionnaires.
 Pour la défense du statut général et des statuts particuliers, et l’opposition à toute remise en cause des garanties collectives telles que présentées dans le projet de loi « El Khomri ».

La mobilisation annoncée par la Confédération FO pour le 31 mars 2016 place au coeur du débat la défense des garanties collectives, la hiérarchie des normes et l’augmentation des salaires public/privé.

Mobilisons-nous !

Fonctionnaires Secrétaire général

Sur le même sujet

Action sociale : « surgel » du budget interministériel

Fonction publique par Valérie Forgeront

Il faut croire que « Bercy anticipe sur la politique agressive qui devrait être menée à l’égard de la Fonction publique » l’alarme la fédération générale des fonctionnaires FO (FGF-FO) qui conteste la coupe budgétaire de 6,5 millions d’euros programmée dans le budget de l’action sociale interministérielle pour 2017 par le ministère de l’Action et des Comptes publics.