Représailles chez les chasseurs

Communiqué de la FGTA-FO par FGTA-FO

Le syndicat national des personnels des Fédérations de chasseurs-Force Ouvrière dénonce avec vigueur la situation scandaleuse que subissent les salariés de la Fédération des chasseurs des Bouches-du-Rhône.

Le président et le secrétaire général, malgré des condamnations sévères (amende, prison ferme et avec sursis, interdiction de détenir une arme ou du permis de chasser pour une durée de 3 ans…) pour destruction d’espèce protégée, chasse en période prohibée et subornation de témoin, continuent à exercer leur mandat au sein de la Fédération.

Ils viennent de prononcer le licenciement économique de trois salariés qui ont déposé plainte dans le cadre de la procédure judiciaire, décision totalement déconnectée de la confortable situation financière de la Fédération. Aujourd’hui, les salariés de la Fédération sont en grève et plusieurs sont en arrêt maladie ou de travail pour harcèlement, motif reconnu par la Justice.

Malgré les nombreuses sollicitations de Force Ouvrière auprès des autorités aussi bien administrative que cynégétique, cette situation scandaleuse perdure.

FO s’interroge : que faut-il pour que l’administration prenne ses responsabilités ?

FO appelle les salariés de l’ensemble des fédérations de chasseurs à soutenir sans réserve leurs collègues des Bouches-du-Rhône, et demande l’implication des fédérations et des pouvoirs publics pour mettre un terme à cette situation qui ternit gravement l’image de notre profession et de la chasse en général.

 Voir en ligne  : FGTA-FO - Site internet

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES