Représentativité : FO Métaux progresse

Élections par Métaux

Communiqué de FO Métaux

La représentativité de la Fédération FO de la Métallurgie augmente. Les chiffres à ce jour disponibles ne sont pas cumulés au niveau national, ils sont donnés convention territoriale par convention territoriale, ce qui rend les choses compliquées pour apprécier la représentativité au niveau de la négociation des accords nationaux de la métallurgie. Nous avons donc refait les calculs.

S’agissant des résultats sur les non-cadres, en additionnant les suffrages dans les territoires, FO Métaux réalise 19,21 % contre 18,09 % en 2013 (+ 1,12 %), et se situe en 3e place. Le poids relatif dans la négociation sera nécessairement plus élevé. FO Métaux est première dans 5 conventions territoriales (5 en 2013), et deuxième dans 15 (11 en 2013, soit + 4). Nous progressons dans 44 conventions sur 76 et sommes représentatifs dans 72.

Si on prend en compte les ingénieurs et cadres, où FO Métaux arrive en 3e place, à savoir 8,84 % contre 8,76 % en 2013, ainsi que les non-cadres (19,21 %), FO Métaux réalise 16,17 % contre 15,57 % en 2013 (+ 0,6 %). Si l’on ajoute toutes les branches relevant du champ conventionnel de la Fédération, et où nous avons également obtenu de bons résultats (Froid : 25,95 % ; Machinisme : 14,02 % ; Bijouterie : 12,32 % ; Services Automobile : 23,36 % ; Sidérurgie : 12,65 % ; Experts auto : 28,51 % ; Récupération : 19,70 %), la Fédération obtient 16,63 % (+ 0,7 %). Elle enregistre deux fortes progressions dans les branches : Services de l’automobile (+ 4,38 %) ; Experts auto (+ 13 %).

Tous ces résultats sont bons, ils reflètent le travail de toutes les équipes syndicales de FO Métaux que nous remercions et félicitons. Cependant, il faut savoir, pour ce deuxième cycle, que dans les établissements où nous sommes implantés, nous réalisons 30,39 % des suffrages, contre 27,09 % lors du cycle précédent (+ 3,3 %). Nous ne retrouvons pas ces bons résultats au global dans la représentativité de la Fédération, du fait du nombre de nos implantations.

Métaux Secrétaire général

Sur le même sujet

Vallourec : FO refuse les licenciements et les fermetures de sites en France

Communiqué de FO Métaux par Métaux

Le fabricant de tubes sans soudure Vallourec a annoncé mardi 28 avril, son intention de supprimer 2 000 postes dans le monde, dont près de 900 en France, après avoir rendu publique, le même jour, une perte nette de 76 millions d’euros au 1er trimestre. La Fédération FO Métaux déplore ces annonces, qui (...)

Automobile : la transition écologique devra préserver les emplois

Toute l’actualité par  Valérie Forgeront

Si elle peut contribuer à protéger l’environnement, la mutation industrielle du secteur de la construction automobile, pour davantage d’écologie, menace des centaines de milliers d’emplois s’inquiète FO Métaux. La fédération demande à l’État des mesures d’accompagnement pour une filière qui compte plus de deux millions de salariés en France.

Ascométal victime de la voracité de ses actionnaires

Toute l’actualité par Mathieu Lapprand

Depuis le 6 mars dernier, le groupe sidérurgique Ascométal, spécialiste des aciers spéciaux, est placé en redressement judiciaire. Les 1 900 salariés sont aujourd’hui dans l’attente de l’intermédiation du ministère du Redressement productif, qui a pris ce dossier en main.