Représentativité : pour FO, la confirmation du niveau de sa troisième place conforte son audience et constitue un point d’appui

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La Confédération considère que ce résultat - après celui des élections Fonction publique de décembre 2018 où elle avait confirmé sa première position à l’État et conquis la deuxième place dans la fonction publique hospitalière - conforte son audience auprès des salariés et constitue un point d’appui de conquêtes d’implantations et de syndicalisation.

FO va analyser en détail les résultats par secteurs professionnels et s’attelle d’ores et déjà à capitaliser sur ses réussites et analyser ses difficultés pour y apporter des réponses positives. Elle souligne que ce cycle a été très largement perturbé par la mise en œuvre des ordonnances travail de 2017.

Celles–ci, contestées par FO, ont d’une part conduit à la suppression des Comités d’entreprises et des délégués du personnel, fondus dans une instance unique - le CSE - et réduit la capacité de représentation collective du personnel. Incontestablement, en cumulant les charges – y inclus celles des CHSCT supprimés – et en limitant la possibilité de renouvellement des mandats, ces ordonnances ont contribué à alourdir les responsabilités devant être endossées par les délégués élus, ajoutant aux craintes de représailles quant à l’engagement syndical qu’a mesuré le défenseur des droits dans un rapport conjoint avec le BIT en 2019.

D’autre part, en forçant à la mise en place des CSE dans un délai contraint, elles ont rendu d’autant plus difficile la mobilisation des structures syndicales confrontées à un afflux au même moment de protocoles électoraux à négocier. FO comme d’autres syndicats n’a pas été entendue quand nous avons demandé légitimement la prorogation des mandats et des délais.

Cela, à quoi s’est ajouté en mars 2020 le confinement face à la pandémie de Covid 19 explique pour beaucoup une moindre réussite en termes de participation, qui demeure cependant dans ce contexte d’un niveau confortant l’importance des syndicats.

L’élection TPE – dernière du cycle – pâtissant elle-même de cette situation, et qui plus est souffrant de difficultés d’organisation structurelles et d’un manque flagrant de promotion publique, a elle-même ajouté aux difficultés.

Aussi, la Confédération salue à la fois ses adhérents et militants qui, mobilisés constamment pour la défense des droits des salariés, ont réussi ces résultats pour FO. Elle salue de la même façon l’ensemble des salariés qui ont apporté leurs suffrages pour élire les délégués FO, mesurant la responsabilité qui est aujourd’hui la nôtre à leur égard.

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Les derniers communiqués Tous les communiqués

La semaine FO de l’adhésion syndicale, c’est maintenant, du 17 au 22 janvier

Communiqué de FO par Cyrille Lama, Secrétaire général de Force Ouvrière

Dans les départements, près de deux cents (200) actions seront organisées avec pour but de mettre en avant le rôle et l’importance du syndicat sur le quotidien des salariés (salaires, emplois, conditions de travail, retraite, sécurité sociale, formation et carrière professionnelle, discrimination…) et de toucher les salariés, femmes et hommes, éloignés aujourd’hui du syndicat : emplois dispersés, TPE, entreprises dépourvues d’implantation syndicale, en contrats précaires, saisonniers, en télétravail, jeunes en apprentissage, en formation, demandeurs d’emplois.

Rapport du HCAAM : une occasion manquée

Communiqués de FO par Secteur Protection sociale collective, Serge Legagnoa

Ce vendredi 14 janvier 2022 a été remis au ministre de la Santé le rapport commandé au Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie (HCAAM) et relatif à l’articulation de la prise en charge entre Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et Assurance Maladie Complémentaire (AMC), réalisé au travers de quatre scenarii d’évolutions possibles.

Justice sociale pour le Kazakhstan

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Secteur Europe - International

FO, aux côtés de la Confédération Syndicale Internationale (CSI), dénonce la mort de plus de 160 personnes lors des récentes émeutes au Kazakhstan et la détention de 8 000 personnes encore aujourd’hui. FO se félicite de l’action de la CSI qui a permis de libérer plusieurs dirigeants syndicaux.