Retraites : l’approche comptable de la Cour des comptes conforte FO dans son opposition au régime unique par points

Communiqué de FO par Michel Beaugas, Yves Veyrier

© Gilles ROLLE/REA

Dans le cadre de son rapport annuel sur la Sécurité sociale, la Cour des comptes pointe notamment le coût des départs anticipés, dont les départs pour carrières longues ou pour pénibilité, qu’elle évalue à près de 14 milliards d’euros. Elle entendrait dissuader le gouvernement d’en maintenir le principe qu’elle ne s’y prendrait pas autrement tant prédomine sur le dossier des retraites la question financière.

Dans le même temps, la Cour souligne, cette fois à juste titre, l’enjeu de l’exclusion croissante des seniors de l’emploi, que FO n’a eu de cesse de mettre en avant pour contrer le bien fondé des injonctions gouvernementales et des employeurs à travailler plus longtemps.

Il y a là un message quelque peu contradictoire : comment plaider pour mettre en cause les départs anticipés justifiés quand dans le même temps les politiques économiques et des entreprises ne permettent pas de garantir un emploi à celles et ceux qui le voudraient ?

Cela conforte en tout cas FO qui conteste une approche comptable des retraites, à laquelle conduirait inévitablement un régime unique par points entre les mains de l’État.

Pour sa part, FO revendique au contraire, dans le cadre du système actuel et de ses régimes, le maintien des dispositions de départs anticipés prenant en compte la pénibilité du travail et leur application à celles et ceux qui en sont écartés.

FO porte aussi la revendication d’instaurer une véritable obligation légale de maintien dans l’emploi et d’embauche pour les salariés âgés de plus de 53 ans.

Michel Beaugas Secrétaire confédéral au Secteur de l’Emploi et des retraites

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Privatisation du paiement de l’impôt !

Communiqué de FO par Nathalie Homand

Suite à l’obligation du paiement en ligne sur Internet pour tout impôt supérieur à 300 € et l’interdiction de régler en espèces dans certaines trésoreries, les contribuables pourront bientôt acquitter leurs impôts, taxes ou même factures de cantines dans plus de 600 bureaux de tabac dans certains départements pour la phase expérimentale.

FO soutient la mobilisation de tous les saisonniers !

Communiqué de FO par Michel Beaugas

La mobilisation des salariés saisonniers des remontées mécaniques le 15 février dernier dans les stations de ski (tractage, chants au pied des télésièges, fermeture partielle des domaines…), soutenue notamment par la fédération FO des Transports et Logistique, visait à protester contre la réforme de l’assurance chômage.

Nouvel acte de décentralisation : vision en 3D

Communiqué de FO par Nathalie Homand

Le projet de loi Décentralisation-Déconcentration-Différenciation (3D) est une nouvelle étape dans le prolongement des réformes territoriales avec les lois (RéATE) et NOTRe adoptées respectivement en 2010 et 2015.