Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

[Revue] On dit que l’argent n’a pas d’odeur

Culture par Corinne Kefes, L’Info Militante

Oblik – L’info graphique numéro 6, Collectif. Éditions Alternatives économiques, 144 pages, 17 euros.

Bienvenue dans ce nouvel opus d’Oblik, la revue qui aime à penser autrement. Le sixième numéro se consacre à une phrase médiatisée concernant « un pognon de dingue ». Outre ce dossier, la revue aborde les premières infographies sur les Afro-Américains, les Maldives face au réchauffement climatique, une rétrospective des affiches de l’INRS et quelques romans photos détournés parodiques.

La thématique principale est évoquée en faisant un parallèle entre l’évolution de la condition de riche et celle de pauvre, et voilà en quelques mots ce qui ressort des différentes analyses présentées : l’écart se creuse entre ces deux groupes, l’ascenseur social semble en panne et il est de plus en plus difficile de passer d’un groupe à l’autre, le travail rapporte de moins en moins face au patrimoine, les signes extérieurs de richesse sont toujours prégnants, la différence de traitement entre ces deux groupes est manifeste.

On y lit donc en substance qu’il est facile d’être riche quand on est riche et que le pognon de dingue n’a pas la même odeur pour tout le monde : dépenses sociales ou évasion fiscale ? À vous de juger ce qui est dingue…