Risques professionnels : un bilan mitigé

Communiqué de FO par Serge Legagnoa

©Franck CRUSIAUX/REA

Dans une analyse de septembre 2019, la DARES (Direction de l’Animation de la recherche, des Études et des Statistiques) présente l’évolution de l’exposition des salariés du secteur privé aux risques professionnels sur les vingt dernières années. Pour Force Ouvrière le bilan est plus que mitigé.

En effet, si cette étude fait apparaître un léger recul des contraintes physiques et des expositions aux risques chimiques des travailleurs, ces chiffres restent très relatifs lorsqu’on regarde ces derniers par rapports aux secteurs d’activité et aux types de contraintes. Ainsi, si l’exposition aux produits chimiques est en baisse dans le secteur de l’industrie, elle a tendance à augmenter dans le secteur tertiaire. Depuis les années 1990, l’exposition des salariés aux produits chimiques n’a, de ce fait, quasiment pas diminué.

Plus inquiétant encore, l’analyse révèle une augmentation de l’intensité du travail et de la tension au travail depuis 2003 avec, en parallèle, un net recul de l’autonomie des travailleurs. Ces éléments sont des facteurs essentiels dans le développement des risques psycho-sociaux en entreprise et contribuent aussi au développement des troubles musculo-squelettiques, premières causes de maladies professionnelles reconnues en France.

A noter que dans une étude de juin 2019, la DARES relève que la présence d’un CHSCT au sein de l’entreprise permet une meilleure mise en œuvre des mesures de prévention assurant une meilleure protection des travailleurs.

Force Ouvrière considère que l’exposition des travailleurs à des conditions de travail délétères n’est pas une fatalité, et souligne que les outils de prévention pour assurer la santé et la sécurité des travailleurs doivent être améliorés et développés dans tous les secteurs professionnels, et plus particulièrement dans les secteurs de services.

Serge Legagnoa Secrétaire confédéral au Secteur de la Protection Sociale Collective

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Réforme de l’Assurance chômage : c’est encore pire que prévu !

Communiqué de FO par Michel Beaugas

L’Unédic publie ce soir les chiffres de l’impact de la réforme de l’Assurance chômage. Et ils sont encore pires que prévu : plus d’un demandeur d’emploi sur deux va être impacté par la réforme, 9% des demandeurs d’emploi vont être exclus du système d’indemnisation, 12% d’entre eux verront leur indemnisation retardée, et 16% verront le montant de leur allocation baisser de près de 20% en moyenne, et pour certains jusqu’à 50% !

Oui, il faut se syndiquer !

Communiqué de FO par Béatrice Clicq, Frédéric Souillot, Marjorie Alexandre

C’est le sens du message que Jacques Toubon, Défenseur des droits, et Karen Curtis, représentante de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), ont conclu la matinée de présentation du 12e Baromètre de la perception des discriminations dans l’emploi, consacrée aux discriminations syndicales réalisée avec la participation de Force Ouvrière.

Travailleurs du numérique : Californie 1 – France 0

Communiqué de FO par Béatrice Clicq, Serge Legagnoa

Dans son édition du 18 septembre 2019, le journal Le Monde publie un article intitulé « Une Sécurité sociale pour les travailleurs du numérique ». En effet, en Californie, berceau de l’innovation du XXIe siècle pour le meilleur et pour le pire, des milliers de travailleurs précaires des plateformes numériques (VTC Uber, Uber Eats, Amazon Flex, etc.) seraient requalifiés comme employés au 1er janvier 2020 et bénéficieraient dès lors de droits syndicaux et sociaux !