RYANAIR, VOLOTEA, VUELING : Les pouvoirs publics en ont-ils « Rien à Foutre » ?

Fédération FEETS-FO par FEETS FO

Laurent GRANDGUILLOT/REA

Les hôtesses de l’air et stewards des compagnies aériennes low cost Ryanair, Volotea, Vueling sont appelés à la grève dans le courant du mois d’avril à l’appel du Syndicat National du Personnel Navigant Commercial - Force Ouvrière (SNPNC-FO),

Ce mouvement de grève est motivé par le fait que ces compagnies pratiquent des rémunérations inférieures au Smic ou tout juste au-dessus, ne payent pas les heures supplémentaires, attribuent et paient les congés payés en dessous des minimum légaux et réduisent les temps de repos. Des équipages se voient toujours refuser la mise à disposition d’eau et de nourriture à bord des aéronefs.

Ce non-respect du droit social et la mise sous pression constante des personnels navigants sont inacceptables. La maltraitance institutionnalisée n’a que trop duré ! Que font les pouvoirs publics ?

La FEETS-FO apporte tout son soutien aux salariés de ces compagnies low cost ! L’État doit prendre ses responsabilités et agir dans les plus brefs délais !

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Négociations salariales : « La dignité pas l’aumône » | Le patronat du secteur doit revoir sa copie

Communiqué de la FEETS FO - Nettoyage – Propreté par FEETS FO

Le lundi 20 juillet, se réunissait pour la deuxième fois, la commission paritaire de la Convention collective nationale des entreprises de propreté avec pour ordre du jour : Salaires 2016.
Dans ce secteur, cette négociation est primordiale car elle impacte directement le niveau des salaires des 400 (...)