Saisonniers - Morts de faim, mais pas du Covid !

Fédération FO Transports par Transports et logistique

© Laurent COUSIN/HAYTHAM-REA

Communiqué de FO Transports et Logistique

A l’issue de notre dernière intervention du 26 novembre auprès du ministère du travail, du budget et de la santé, nous avons pu arracher le maintien de l’activité partielle « sanitaire » pour la durée du confinement, sa prise en compte pour les primo demandeurs ainsi que l’ouverture de droits au chômage durant cette période, très bien !

Par contre on nous fait miroiter une prime de 900€ que quasiment personne ne touchera.

Très peu de saisonniers arrivent à 7 mois de contrat, ce sont aussi les plus précaires qu’il faut aider, ceux qui peinent à cumuler 5 mois de contrat par an, mais ceux-là ils n’auront rien. Ce n’est pas faute de l’avoir expliqué et réexpliqué lors de nos nombreuses interventions au ministère.

ARRÊTEZ DE VOUS MOQUER DE NOUS !

Les saisonniers on en aura toujours besoin et le travail ne va pas s’inventer hors saison.

En attendant la relecture et la révision de cette mesure, et pour

  • L’ouverture des commerces et des remontées mécaniques pour Noël.
  • Le retour définitif aux dispositions chômage de 2017.
  • La reconduction pour tous après une saison concluante.
  • La gestion de la portabilité pour ceux qui n’auront pas suffisamment acquis de droits pour percevoir le chômage.
  • Le maintien de l’activité partielle jusqu’à la fin habituelle des contrats, soit pour la plupart mi-avril.

Nous appelons tous les saisonniers à continuer et augmenter leur mobilisation.

Transports et logistique Secrétaire général

Sur le même sujet

Pour la protection des saisonniers.

Fédération FO Transports par Transports et logistique

Un entretien de longue durée avec le ministère du travail ce jour, nous a permis d’alerter de nouveau l’exécutif sur l’insuffisance des moyens mis en œuvre pour la protection des saisonniers.