Europe

Salaires 2017 : la Confédération européenne des syndicats en campagne

, Evelyne Salamero

Recommander cette page

Luca Visentini, secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats, et Esther Lynch, secrétaire confédérale de la CES.

Les syndicats affiliés à la CES (Confédération européenne des syndicats) sont convenus de faire de 2017 l’année de l’augmentation des salaires des travailleurs européens.

Cette décision tombe à pic dans un contexte où l’OIT (Organisation internationale du travail) vient de lancer un signal d’alarme sur le ralentissement de la croissance des salaires, s’inquiétant d’un risque de déflation à l’échelle mondiale et où l’office statistique Eurostat, annonce que, dans l’Union européenne, un salarié sur six ne perçoit qu’un bas salaire (soit deux tiers au maximum du salaire horaire national brut médian).

[…] Les salaires des travailleurs, qu’ils soient employés ou ouvriers, ne sont toujours pas revenus aux niveaux d’avant la crise. Un travailleur sur trois connaît des fins de mois difficiles, a déclaré Luca Visentini, secrétaire général de la Confédération européenne des syndicats.

La patience des travailleurs s’épuise

Le temps de notre relance est venu […] La patience des travailleurs s’épuise. L’Europe a besoin d’une relance pour tous, pas seulement pour les déjà riches, a-t-il souligné.

Esther Lynch, secrétaire confédérale de la CES indique : Nous chercherons à relever les salaires partout où c’est possible. Le moyen le plus efficace pour obtenir une augmentation salariale est la négociation collective entre syndicats et employeurs mais nous nous pencherons également sur les salaires minimum pour lesquels la négociation collective n’existe pas.

Voir en ligne : CES - 2017 – Année de l’augmentation des salaires

A propos de cet article

Sur l’auteur

Evelyne Salamero

Journaliste - Rubrique internationale

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément