Salaires 2021 dans la branche du transport aérien : La FEETS-FO ne signe pas ce simulacre d’augmentation !

Fédération FEETS-FO par FEETS FO

Communiqué de la FEETS-FO

Lors de la réunion de la commission paritaire permanente de négociation et d’interprétation de la convention collective du transport aérien – personnel au sol du mardi 20 avril 2021, les organisations syndicales représentatives ont entamé le processus de négociations annuelles obligatoires. Comme à l’accoutumée, la partie patronale nous a présenté la situation sectorielle, puis, nous a informé de l’éventuel contenu de ce futur accord. Après deux mois de négociations, à la fin juin, un accord NAO 2021 a été mis à signature.

Ainsi, selon la chambre patronale, vu les difficultés financières rencontrées par les entreprises de l’aérien au travers de la crise de la COVID-19, aucune augmentation globale des salaires n’est possible. En conséquence, l’accord NAO 2021 présenté ne propose rien, si ce n’est une revalorisation légale et obligatoire des premiers coefficients de la grille salariale puisqu’ils se trouvent être en dessous du Smic.

Dans ces conditions, la FEETS-FO, première organisation syndicale de la branche suite à la dernière mesure, ne signera pas cet accord inutile plus proche du néant que de la réalité de terrain vécu par les salariés de l’aérien qui subissent de plein fouet cette crise sans précédent. Les propositions de la chambre patronale ne sont qu’une mascarade d’augmentations. Elles ne font que tasser les bas-salaires de la grille sans proposer de réelles évolutions. Après avoir vu leurs rémunérations amputées pendant de trop nombreux mois et des pertes d’emplois par milliers, il n’est pas acceptable que les travailleurs du secteur payent pour une crise dont ils ne sont pas responsables.

De plus, le nombre de personnes vaccinées augmentant au quotidien, le ralentissement de l’épidémie se faisant sentir et les restrictions se levant, les compagnies aériennes voient leurs réservations de billets s’accroître drastiquement. Le troisième trimestre étant habituellement une période de captation financière pour les entreprises du secteur, la FEETS-FO a exigé l’introduction d’une clause de revoyure en septembre 2021 au sein de l’accord NAO. Là encore, la partie patronale a refusé d’intégrer notre demande au sein de l’accord. A l’heure où l’activité reprend, le patronat du secteur poursuit ses plans de destructions d’emplois et de gel des salaires. Il agit par pur opportunisme pour augmenter ses marges de profits à venir sur le dos des salariés.

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Air France : nouvelle grève inter-catégorielle pour les salaires le 23 mars

Emploi et Salaires par  Valérie Forgeront

Après celle du 22 février, une nouvelle journée de grève pour les salaires est programmée le 23 mars par dix organisations d’Air France dont FO. La direction de la compagnie campe en effet sur ses positions, fait fi de la revendication portée par toutes les catégories de personnels (pilotes, PNC et sol) et refuse de rouvrir des négociations salariales.

Air France : quatrième grève pour les salaires ce 30 mars… Avant celles des 3 et 7 avril

Transport aérien par  Valérie Forgeront

Mais combien faudra t-il de journées de grève avant que la direction d’Air France accepte de rouvrir une négociation salariale ? Après une grève le 22 février puis une autre le 27 février puis une autre encore le 23 mars, une nouvelle journée d’action est programmée ce vendredi 30 mars assortie d’un rassemblement à 10h devant le siège de la compagnie sur le site de Roissy.