Salaires, Smic et point d’indice de la Fonction publique

Communiqué de FO par Yves Veyrier, Secrétaire général de Force Ouvrière

© F. Blanc

Les chiffres provisoires de l’Insee publiés le 1er février confirment une inflation soutenue en ce début d’année.

Cela ne peut que conforter la confédération FO dans la mise en avant de la revendication de l’augmentation générale des salaires, pensions et minima sociaux et sa détermination en ce sens à tous les niveaux (conventions collectives de branches et entreprises).

Dans ce contexte, FO ne peut que contester à nouveau que le gouvernement s’en soit tenu à l’augmentation a minima du Smic au 1er janvier dernier et qu’il maintienne à nouveau le blocage du point d’indice de rémunération de la Fonction publique.

La confédération FO s’est d’ailleurs adressée en ce sens au Premier ministre et à la ministre du Travail lors d’un échange bilatéral jeudi dernier.

La confédération se tient aux côtés de ses syndicats qui sont mobilisés aujourd’hui dans les secteurs d’activité et entreprises notamment pour l’obtention d’augmentation de salaires.

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Secrétaire général de Force Ouvrière

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Barème des prud’hommes : réaction de Force Ouvrière

Communiqués de FO par Yves Veyrier, Frédéric Souillot, Secrétaire général de Force Ouvrière

La décision rendue ce jour par la Cour de cassation concernant le barème des indemnités prud’homales n’entame en rien le bien-fondé de la contestation portée par FO au regard de la convention 158 de l’OIT. FO renouvelle sa ferme opposition à ce barème impératif, destiné principalement à sécuriser les employeurs. Pour FO, la réparation doit, en toutes circonstances, être à la hauteur du préjudice réellement subi par le salarié et le juge doit pouvoir disposer d’une totale liberté pour fixer le montant des dommages et intérêts.

Pour la libération immédiate des syndicalistes biélorusses !

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Secteur Europe - International

La Confédération Force Ouvrière (FO) a pris connaissance de l’arrestation et de la mise en détention le 19 avril 2022, d’au moins quatorze syndicalistes et leaders syndicaux biélorusses, notamment de la confédération biélorusse BKDP – dont son président Aliaksandr Yarashuk et vice-président Siarhei Antusevich - affiliée à la Confédération Syndicale Internationale (CSI), et de plusieurs de ses fédérations.