Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

Santé des salariés, une autre victime de la loi Travail

Emploi et Salaires par  Mathieu Lapprand

Déqualification de la prise en charge, espacement des visites, la médecine du travail passe également sous les fourches Caudines du texte de loi. Celui-ci ne prévoit plus qu’une « visite d’information et de prévention » après l’embauche et dans un délai qui n’est pas encore fixé. Seuls les salariés affectés à un poste « à risque » bénéficieront d’une visite d’embauche réalisée par un médecin.

Les modalités comme la périodicité du suivi médical seront ensuite déterminées par les conditions de travail, l’âge, l’état de santé du travailleur et les risques auxquels il est exposé. Mais qui fixera ces critères ? Le texte de loi a malencontreusement omis de le préciser… 

 Mathieu Lapprand Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Loi Travail : Les médecins du travail n’en veulent pas

Emploi et Salaires par  Valérie Forgeront

En matière de médecine du Travail aussi le projet de loi Travail -en passe d’être imposé définitivement via le 49.3 par le gouvernement- constitue une remise en cause du code du Travail et de l’égalité républicaine. Ce sont cinq syndicats de médecins du travail qui le disent, dont FO.
Le 18 juillet, à (...)

Les avancées en trompe l’oeil de la loi Travail

Travail & handicap par Clarisse Josselin

La loi Travail, imposée au forceps à l’été 2016, contient plusieurs mesures concernant le handicap. L’article 52, dont le décret d’application devrait paraître prochainement, instaure l’emploi accompagné pour les travailleurs handicapés.