Se chauffer l’hiver sans craindre les intoxications au monoxyde de carbone

Consommation par AFOC

© Laurent CERINO / REA

Des appareils de chauffage mal entretenus et une mauvaise aération des locaux peuvent provoquer ce type d’intoxication. La présence de ce gaz résulte en effet d’une combustion incomplète du bois, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole... dans les cheminées, poêles et chaudières correspondantes. Des accidents mortels surviennent hélas tous les ans.

Comment le repérer ? Des maux de tête, nausées, vomissements... peuvent être des premiers signes d’intoxication au monoxyde de carbone. Invisible, inodore et non irritant, le monoxyde de carbone agit comme un gaz asphyxiant et peut être mortel en moins d’une heure.

En cas de doute sur la présence de monoxyde de carbone, il est nécessaire d’aérer les locaux, d’évacuer les lieux sans attendre et d’appeler les secours en composant le 15 (Samu), le 18 (pompiers), le 112 (numéro d’urgence européen), ou encore le 114 (pour les personnes malentendantes).

Pour éviter les intoxications, il est recommandé de faire vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude, ainsi que les conduits de fumée, par un professionnel qualifié et de veiller à une aération et à une ventilation correctes des lieux, et de ne jamais boucher les entrées et sorties d’air. 

AFOC Association Force Ouvrière Consommateurs - AFOC

Sur le même sujet

Stop aux lingettes dans les WC

Consommation par AFOC

Les systèmes d’assainissement dans les stations d’épuration reçoivent de plus en plus de produits non biologiques à l’origine de dysfonctionnements sur le réseau. Les lingettes jetées dans les WC en sont en partie responsables : elles bouchent les canalisations, bloquent les pompes de refoulement et (...)

Le chiffre aujourd’hui : 56%

Épargne par Michel Pourcelot, journaliste L’inFO militante

Faute de ne pas gagner assez d’argent, 56% des Français déclarent ne pas pouvoir épargner en vue de la retraite. D’autre part, 62 % d’entre eux s’inquiètent de leur avenir financier. Ils ne sont d’ailleurs que 3% à penser qu’économiquement parlant les choses vont s’améliorer. C’est d’un sondage pour un (...)

Fini le chauffage collectif

Consommation par Evelyne Salamero, journaliste L’inFO militante

La loi sur la transition énergétique promulguée le 18 août 2015 généralise l’obligation de mise en œuvre de systèmes d’individualisation des frais de chauffage. Tous les immeubles d’habitation pourvus d’un chauffage collectif et ne présentant pas de contraintes techniques majeures sont concernés. Ils (...)