Alerte :
Du 1er au 8 décembre, élections Fonction publique, je vote FO !

Semaine de l’adhésion : des retombées certaines attendues dans l’Essonne

InFO militante par Elie Hiesse, L’Info Militante

Des distributions de tracts dans les lieux névralgiques du département jusqu’à l’intervention sur une radio locale, l’UD FO de l’Essonne tire un bilan positif de l’opération « Semaine de l’adhésion » à FO.

Un mois après la « Semaine de l’adhésion », qui a vu l’organisation se mobiliser du 17 au 22 janvier pour expliquer le rôle de FO dans le quotidien des travailleurs, l’UD FO de l’Essonne tire un bilan positif. D’abord dans ses rangs.  Plus de soixante-dix militants, salariés, camarades retraités se sont mobilisés. On a vu beaucoup de têtes nouvelles, se félicite Christophe Le Comte, secrétaire général de l’UD. Chaque soir, ils ont pris la colle et le seau pour assurer une présence sur les panneaux d’affichage dans les zones de distribution de tracts. De quoi mettre en lumière celui conçu par la confédération et celui réalisé par l’UD, avec un « QR code » et ses coordonnées.

Et les militants sont partis à la rencontre des travailleurs les plus difficilement atteignables. La plus importante distribution de tracts, le 19 janvier, a eu lieu devant la Bourse du travail à Évry, près de la gare d’Évry-Courcouronnes et du centre commercial régional Évry 2. Choisir la Bourse du travail, c’est mettre en avant un lieu d’émancipation ouvrière mais aussi sa défense nécessaire, alors qu’il est laissé à l’abandon par le Conseil départemental. Sa localisation dans un carrefour routier et ferroviaire, près d’entreprises, d’administrations, du centre commercial, promettait une distribution efficace.

Les réseaux sociaux indispensables

En coordination avec l’Union régionale Île-de-France FO, l’opération a été réitérée devant la gare de Massy- Palaiseau, second carrefour ferroviaire régional hors Paris, pour toucher les salariés venant travailler dans la ville ou se rendant dans la capitale. Elle a été poursuivie devant un centre commercial pour rencontrer des travailleurs à domicile, des assistantes maternelles, des retraités. Un succès, à en juger par les nombreuses discussions engagées par les militants de la chimie, des transports, des CPAM, de la fonction publique (DGFIP, territoriaux, enseignants) qui se sont relayés. Beaucoup de travailleurs sont revenus sur leurs pas après avoir lu le tract, en disant : il est bien fait, je ne savais pas. Beaucoup ignorent que la protection sociale, l’Assurance chômage, proviennent de l’action FO, poursuit Christophe Le Comte, convaincu de la pertinence des campagnes d’information hors du contexte de manifestations et grèves.

Cette « Semaine de l’adhésion », relayée dans les entreprises et les administrations par les syndicats, a été soutenue par les comptes Facebook, Twitter, Instagram, Youtube de l’UD, très investie sur les réseaux sociaux depuis 2019, à raison d’une publication par jour, pour être bien référencéeIls sont devenus un outil d’information indispensable. Cinquante pour cent de la fréquentation de notre site Internet provient de Facebook, poursuit Christophe Le Comte. En appui, l’UD a publié deux encarts sur la « Semaine de l’adhésion » dans l’édition départementale du Parisien. Point d’orgue ? Dix minutes consacrées à FO sur la radio locale Sensations, souligne le militant, qui attend de ces mises en visibilité des retombées certaines, déjà lors du renouvellement des CSE en 2022.

Elie Hiesse Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante