Situation d’EDF : FO Énergie et mines interpelle le Président de la République

Emploi et Salaires par Énergie et Mines

À la veille d’une nouvelle journée de grève, FO Énergie et Mines a décidé d’interpeller le Président de la République sur la situation d’EDF par le biais d’une lettre ouverte.

La situation d’EDF est grave et cela est largement dû aux inconséquences du Gouvernement qui demande tout et son contraire à l’entreprise (faire de la transition énergétique, financer la refondation de la filière nucléaire, verser des dividendes exorbitants), alors que son modèle d’activité est remis en cause (attaque contre nos concessions hydroélectriques, dumping social dans le commerce, risques sur ERDF et RTE).

En outre et dans le contexte actuel, la perspective de décision du lancement de la construction de deux EPR en Grande-Bretagne inquiète l’ensemble de l’entreprise.

Face à cela, la seule réponse est la suppression de 4 000 emplois : un scandale.

FO déplore que la parole d’EDF et de ses dirigeants ne soit plus entendue : l’entreprise est au bord de la rupture et ceci quel que soit le niveau hiérarchique des agents.

Le Président de la République doit enfin prendre conscience de la situation de l’entreprise, dont il est largement responsable.

 Voir en ligne  : Lettre ouverte au président de la République

Énergie et Mines Secrétaire général

Sur le même sujet

Retraites - Renforcer et élargir dès maintenant la mobilisation !

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La confédération réunissait ce jour l’ensemble de ses fédérations nationales de tous les secteurs d’activité : métallurgie, automobile, aéronautique, chimie, raffineries, pharmacie, textile, agro-alimentaire, grande distribution, restauration, agriculture, commerce, services à la personne, banque, (...)

EDF supprime 3 900 postes

Energie par Nadia Djabali

Haute tension chez l’électricien français dont le comité central d’entreprise a confirmé les craintes des salariés et des organisations syndicales. EDF va supprimer 6% de ses effectifs d’ici 2019.