Situation dans les aéroports : Une catastrophe annoncée !

Fédération FEETS-FO par FEETS-FO

Communiqué de la FEETS-FO

Les prévisions de forte reprise du transport aérien sont confirmées et elles se concrétisent enfin. Mais le chaos subit depuis plusieurs semaines par les salariés travaillant sur les nombreuses plateformes aéroportuaires en France et en Europe est intolérable. Les files d’attente sont interminables pour les passagers, la désorganisation totale, les salariés doivent pallier aux errements de leur management, le manque d’anticipation et l’amateurisme de ces directions aéroportuaires est incontestable. Aujourd’hui le désordre touche les aéroports du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de Belgique… et sous peu, inévitablement, les aéroports Français.

En effet, l’activité aérienne repart de plus belle avec la fin des restrictions « Covid19 » et une levée des limitations frontalières. Les européens veulent s’aérer et voyager. Manifestement le patronat du secteur n’a pas anticipé la reprise et la confusion s’accroît.

Pour rappel, le secteur du transport aérien a perdu 15 000 emplois en deux ans. Les salariés sont aujourd’hui pressurisés. Les effectifs ne sont pas assez importants pour gérer les flux de passagers. Pour exemple, au sein des Aéroports de Paris, la Direction a supprimé 1 150 emplois suite à la crise de la Covid19 et en recherche actuellement dans la précipitation plus de 600 pour palier le manque d’effectif sur les aéroports.

Par ailleurs, il faut aussi rappeler que d’autres catégories de salariés travaillent sur les plateformes aéroportuaires et endurent les mêmes difficultés. Au-delà des salariés de la branche du transport aérien, on y trouve, notamment, 8 000 agents de sûreté aéroportuaire mais aussi plusieurs milliers d’agents de nettoyage. Tous ces salariés subissent l’amateurisme du patronat du secteur qui a été incapable d’anticiper une reprise d’activité prévisible.

De plus, ces travailleuses et travailleurs doivent également supporter l’augmentation du coût de la vie, l’inflation, le prix de l’essence à la pompe et des salaires au rabais.

En conséquence, la FEETS-FO apporte tous son soutien aux salariés qui se battent actuellement face à ces injustices ! Le patronat et le gouvernement doivent prendre leurs responsabilités et empêcher la réalisation d’une catastrophe annoncée !

FEETS-FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Quand l’État abandonne les transports aux appétits du privé

Dossier par Evelyne Salamero

Depuis au moins trente ans, insidieusement dans un premier temps puis de plus en plus ouvertement, les gouvernements successifs se sont appliqués à déréglementer méthodiquement le service public des transports pour mieux le livrer ensuite aux intérêts privés. Aujourd’hui, l’État finit de se désengager. À grande vitesse.

Air France – l’Etat doit garantir l’avenir de la compagnie

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Dans un contexte d’incertitude prolongée pour le secteur aérien, du fait des restrictions de circulation et fermetures de frontières, et alors que la crise sanitaire n’empêche pas des mouvements de capitaux, rachats et restructurations inquiétants quant aux conséquences à terme pour les (...)

Danemark : Ryanair affiche à nouveau son mépris du droit du travail

La lettre électronique @ ctualités Europe – International n°26 par Secteur Europe - International

Après avoir été condamnée en France pour non-respect de la législation du travail, la compagnie aérienne low cost Ryanair se distingue à nouveau pour son mépris du droit du travail. Elle fait l’objet d’une procédure au Danemark devant la Cour du Travail (instance de règlement des conflits au (...)