Communiqué de FO

Smic : Attention, danger !

Recommander cette page

Lors de la mise en place du nouveau groupe d’experts sur le Smic, Force Ouvrière a mis en garde contre une composition monocolore relevant du libéralisme économique et monospécialisée au plan des disciplines.

Le résultat ne se fait pas attendre avec les premières recommandations de ce groupe qui, non seulement ne plaide pas pour un coup de pouce, mais propose de désindexer en tout ou partie le Smic, notamment du salaire horaire de base ouvrier et employé.

Pour le Secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly, si le gouvernement retenait cette proposition, ce serait une faute économique et sociale lourde de sens, accentuant l’image d’un gouvernement des riches apparue notamment avec la baisse des APL.

A propos de cet article

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Éphéméride

24 mars 1919

Conseil national de la Confédération Générale du Travail
La réunion du Conseil national de la CGT est un fait important dans l’histoire du mouvement syndical, au lendemain de la Première Guerre mondiale. Il est particulièrement instructif aujourd’hui d’évoquer la résolution que la CGT, sur la proposition de Léon Jouhaux, adopta en forme de revendication : la (...)

La réunion du Conseil national de la CGT est un fait important dans l’histoire du mouvement syndical, au lendemain de la Première Guerre mondiale. Il est particulièrement instructif aujourd’hui d’évoquer la résolution que la CGT, sur la proposition de Léon Jouhaux, adopta en forme de revendication : la participation des ouvriers à la gestion et au contrôle de la production nationale, la limitation de la journée à 8 heures, la semaine de 44 heures, la fixation d’un salaire minimum en rapport avec le coût de la vie, l’institution de l’assurance sociale. On sait que la plupart de ces revendications ont été obtenues depuis par des luttes difficiles, certes, que les travailleurs syndiqués ont su mener avec persévérance et énergie.