Sodexo en difficulté, alerte sur l’emploi

Fédération FGTA-FO par FGTA-FO

© Fred MARVAUX/REA

Communiqué de la FGTA-FO

FO reste vigilante sur la sauvegarde de l’emploi compte tenu des difficultés de Sodexo.

Sodexo, le numéro 2 mondial de la restauration collective ne sort pas indemne de la crise. L’entreprise prévoit une baisse de 3 milliards du chiffre d’affaires de son activité dans le monde, et ses salariés craignent, de ce fait, le pire !

C’est dans ce contexte économique complexe que le Comité social et économique central se réunira le 27 octobre pour annoncer, certainement, de grandes restructurations.

En réponse, la FGTA-FO organise une manifestation devant le siège de Sodexo d’Issy-Les-Moulineaux le 27 octobre à 11h00, afin de rappeler haut et fort à la direction générale du groupe, son engagement devant la presse : (...) Nous allons utiliser toutes les solutions possibles pour préserver l’emploi.

Nous exigerons de Sodexo qu’elle utilise toutes les solutions possibles afin d’éviter la casse sociale et nous veillerons à ce qu’aucune solution ne s’inscrive dans un objectif de rentabilité mais uniquement dans celui de la sauvegarde de l’entreprise et des emplois.

  • Oui à la mobilité anticipée.
  • Oui au reclassement interne.
  • Oui aux départs volontaires (PDV).
  • Non aux licenciements subis !
  • Non, les salariés ne seront pas la seule variable d’ajustement !

 Voir en ligne  : FGTA-FO - Site internet

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Plan de licenciement chez Selecta France

Fédération FEC-FO par Employés et Cadres

Communiqué de FEC-FO - Section fédérale du Commerce & VRP
Lors du CSE du 7 octobre 2020, la direction de Selecta France a annoncé aux membres de l’instance un plan de licenciement de 492 salariés.
La Section FO de Selecta France condamne cette annonce qui entraîne la colère et l’incompréhension (...)

Le Groupe Go Sport se sépare de Courir

Commerce par Employés et Cadres

La presse en parlait cet été, la direction du groupe Go Sport vient de le confirmer après avoir méprisé cette information, il y a bien un projet de vente de l’enseigne Courir pour une somme d’environ 283 millions d’euros.