Sodexo en difficulté, alerte sur l’emploi

Fédération FGTA-FO par FGTA-FO

© Fred MARVAUX/REA

Communiqué de la FGTA-FO

FO reste vigilante sur la sauvegarde de l’emploi compte tenu des difficultés de Sodexo.

Sodexo, le numéro 2 mondial de la restauration collective ne sort pas indemne de la crise. L’entreprise prévoit une baisse de 3 milliards du chiffre d’affaires de son activité dans le monde, et ses salariés craignent, de ce fait, le pire !

C’est dans ce contexte économique complexe que le Comité social et économique central se réunira le 27 octobre pour annoncer, certainement, de grandes restructurations.

En réponse, la FGTA-FO organise une manifestation devant le siège de Sodexo d’Issy-Les-Moulineaux le 27 octobre à 11h00, afin de rappeler haut et fort à la direction générale du groupe, son engagement devant la presse : (...) Nous allons utiliser toutes les solutions possibles pour préserver l’emploi.

Nous exigerons de Sodexo qu’elle utilise toutes les solutions possibles afin d’éviter la casse sociale et nous veillerons à ce qu’aucune solution ne s’inscrive dans un objectif de rentabilité mais uniquement dans celui de la sauvegarde de l’entreprise et des emplois.

  • Oui à la mobilité anticipée.
  • Oui au reclassement interne.
  • Oui aux départs volontaires (PDV).
  • Non aux licenciements subis !
  • Non, les salariés ne seront pas la seule variable d’ajustement !

 Voir en ligne  : FGTA-FO - Site internet

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Aux États-Unis, justifier le licenciement fait baisser le chômage

International par Clarisse Josselin

Dans un article publié le 8 février dans The Conversation, Philippe Pradal, chargé de cours en droit à Sciences Po et avocat à New York et à Paris, combat l’idée selon laquelle « c’est en fluidifiant le marché du travail que les chômeurs retrouveront du travail ».
Cette « logique libérale » se traduit en (...)

Nord : FO très inquiet pour les salariés de TIM

Emploi et Salaires par Elie Hiesse

Deux ans après avoir échappé à la liquidation judiciaire, les 304 salariés de TIM, fabricant de cabines pour engins de travaux publics basé à Quaëdrype (Nord), vivent de nouveau une attente angoissante.

Il y a urgence sociale !

Communiqué intersyndical par Yves Veyrier

Les organisations syndicales et de jeunesse ont fait l’analyse de la situation économique et sociale qui s’annonce tendue pour les prochaines semaines et en particulier à la rentrée de septembre.