Sodexo : FO décroche 4,5 % d’augmentation salariale pour 2023

InFO militante par Ariane Dupré, L’Info Militante

© FGTA-FO

En montant une intersyndicale et en bloquant un site, les syndicats de Sodexo, dont FO, ont réussi à obtenir 4,5 % d’augmentation salariale pour 2023. Une stratégie réussie.

Après 5 % d’augmentation en 2022, les syndicats de Sodexo ont arraché une nouvelle hausse des salaires de 4,5 % lors des NAO de 2023 pour les 21 000 salariés. Signés le 20 décembre, les deux accords d’entreprise (pour les employés et les cadres) s’appliquent en partie en Janvier.

La pression a payé, juge Éric Villecroze, DCS FO de Sodexo, syndicat majoritaire dans le groupe de restauration collective. Car pour décrocher des augmentations couvrant à peu près l’inflation, les syndicats ont dû ferrailler. Nous savions que ce serait compliqué : en France, Sodexo n’a pas rattrapé son niveau d’activité d’avant le Covid. Avec deux autres syndicats, nous avons donc monté une intersyndicale pour aborder ces NAO. Face à la flambée du coût de la vie, il était important de s’unir pour obtenir des revalorisations à la hauteur. En particulier pour les 14 000 employés de service, dont le salaire moyen frôle le Smic… La direction proposant seulement 2,5 % d’augmentation au bout de deux séances, nous nous sommes mobilisés pour montrer notre désaccord. Le 9 décembre, l’intersyndicale a bloqué une journée le site d’Osny (95), deuxième plus grande cuisine de Sodexo, d’où sortent 45 000 repas journaliers. Du côté de FO, la direction était aussi prévenue d’une manifestation devant le siège de Sodexo mi-décembre ajoute le militant. Une action programmée avec la FGTA pour peser sur les NAO des groupes de restauration collective.

Mesures complémentaires

Ces mobilisations ont fait bougé Sodexo, qui a finalement proposé mi-décembre une enveloppe globale de 4,5 % pour les NAO 2023. FO aurait souhaité 7 %. Néanmoins, le syndicat a signé ces accords avec trois autres syndicats : 4,5 %, ce n’est pas satisfaisant face à l’inflation et à la hausse prévue de l’énergie. Mais avec les mesures périphériques, nous considérons que la direction a fait un effort estime Éric Villecroze. Au-delà des augmentations pour les employés et les agents de maîtrise (3 % en janvier 2023, 1 % en juin et + 0,5 % selon les résultats), les accords comprennent d’autres avancées : Pour les employés, nous avons notamment obtenu le paiement mensualisé des heures supplémentaires, qui ne seront plus payées en une fois en fin d’exercice. Et la subrogation lors d’arrêts maladies. Des points que Sodexo s’engage à négocier.

Ariane Dupré Journaliste à L’inFO militante

L’Info Militante

Sur le même sujet