Sodifram : Mobilisation pour la liberté syndicale

Communiqué de la FGTA-FO par FGTA-FO

Sur l’Île de Mayotte, une certaine élite semble nostalgique d’une époque fort heureusement révolue. Avec la complicité de la Direccte, cinq salariés grévistes de la Sodifram ont été licenciés malgré la protection du Code du travail et un fort soutien de la population.

La FGTA-FO a d’ores et déjà entamé une procédure juridique afin que les syndicalistes soient réintégrés. Dans le même temps, à l’initiative de l’UD FO Mayotte et de son secrétaire général El Anzize Hamidou, une grande journée républicaine de mobilisation et de solidarité contre l’injustice sociale se tiendra le 3 novembre 2014. Le cortège se rassemblera à 8 heures à Kaweni au dépôt Sodifram, et partira à 9h vers Mamoudzou à destination du siège de la Direccte pour dénoncer la répression syndicale.

Cet appel à la manifestation s’adresse à tous les militants, sympathisants syndicalistes, salariés, ainsi qu’aux chômeurs, aux retraités et à l’ensemble des citoyens de Mayotte.

 Voir en ligne  : FGTA-FO - Nouveau site internet

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Militants syndicaux : le choc de la discrimination

Cese par Nadia Djabali

Militants et délégués syndicaux sont souvent l’objet d’un principe de défaveur dans les entreprises où ils travaillent. Le Conseil économique social et environnemental (Cese) vient de publier un avis assorti de vingt-trois recommandations pour repérer, prévenir et lutter contre les discriminations syndicales.