Solidarité avec la grève nationale du 10 décembre 2019

Réforme des retraites, FO dit stop !

Article publié dans le cadre de la campagne Réforme des retraites, FO dit stop !

La Confédération syndicale internationale (CSI), qui représente 200 millions de travailleurs au sein de 332 organisations affiliées nationales dans 163 pays et territoires, vous félicite pour le succès de la grève du 5 décembre 2019. Il est évident que l’ampleur des mobilisations des salarié-e-s et des jeunes montre le mécontentement profond des citoyens en réponse au projet de réforme des retraites d’une génération à l’autre.

La CSI partage pleinement vos revendications pour le renforcement et l’amélioration du système actuel de retraite solidaire et intergénérationnel. En effet, c’est par l’amélioration de l’emploi, par la fin du chômage massif et de la précarité, par l’augmentation des salaires et l’égalité entre les femmes et les hommes, que la pérennité des retraites sera garantie. Le système par points dit universel conduirait immanquablement à une baisse des pensions et à une augmentation de l’âge de la retraite.

Merci de nous informer de votre prochaine action en défense des droits des travailleur-euse-s en France, notamment de la journée massive de grève et de manifestations interprofessionnelles et intergénérationnelles du mardi 10 décembre, afin de continuer à dénoncer les réformes des retraites en l’absence d’une réponse adéquate du gouvernement.

A l’heure où les travailleur-euse-s du monde entier réclament un nouveau contrat social, une atteinte aux droits à la pension des citoyens français nous toucherait tous. Je voudrais, par la présente, au nom de la CSI, vous exprimer notre soutien et notre solidarité dans la lutte que vous engagez pour le respect des droits sociaux en France.

La CSI s’engage résolument à vous accompagner dans ce combat.

Sharan Burrow, Secrétaire générale de la CSI

Tous les articles de la campagne

Retraites - Yves Veyrier (FO) : « Laurent Pietraszewki a l’art de fermer la porte aux négociations »

BFMTV le 24 décembre 2019 par Yves Veyrier

« Yves Veyrier, secrétaire général de Force Ouvrière était au téléphone sur BFMTV. Revenant sur les déclarations de Laurent Pietraszewki de ce matin qui considère que "ce n’est pas le gouvernement qui refuse le compromis" sur la réforme des retraite, il répond : "Laurent Pietraszewki a l’art de fermer la porte aux négociations" » BFMTV