Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

Soutien à la grève des agents du Centre hospitalier de Rouffach

Fédération FO-SPSS par Services publics et de Santé

© Mathilde MAZARS/REA

Communiqué de la Fédération FO des personnels des Services Publics et de Santé

La Fédération FO des personnels des Services Publics et de Santé apporte son soutien plein et entier à tous nos camarades du CH de Rouffach en grève ce jeudi 1er juillet pour exprimer la dégradation de leurs conditions de travail.

Après avoir dénoncé depuis plusieurs semaines leur situation auprès de leur direction sans qu’aucune réponse ne permette d’entrevoir une quelconque amélioration, les agents n’ont aujourd’hui d’autre choix que d’externaliser leur colère. Services d’admissions fermés qui débordent, « guerre » des lits entre pôles, suppression de lits en psycho gériatrie, structures extra hospitalières qui ne suivent plus avec des délais d’attente qui ne cessent de s’allonger, fuite des professionnels qui s’ensuit… ce que FO dénonce depuis des années, sans être entendu, persiste.

Il y a moins de 15 jours encore, la Fédération FO SPS dénonçait lors d’une conférence de presse la suppression ou fermeture d’au moins 1 800 lits et places lors des 18 derniers mois, ce qui fut largement repris dans les médias. Force ouvrière a réclamé au ministre des solidarités et de la santé une « nouvelle séquence » du Ségur de la santé portant sur les conditions de travail à l’hôpital, avec l’ouverture d’un chantier sur les effectifs et le capacitaire.

Concernant la psychiatrie plus particulièrement, et malgré les grands discours et les intentions repris dans de nombreux rapports (dont le dernier conduit par les députés Fiat et Wonner), rien ne change. Pire, les conditions de travail et de sécurité des personnels se dégradent. De plus, et sans remettre en question les droits des patients, les atermoiements autour de l’isolement et de la contention avec les problèmes qu’ils engendrent mettent ouvertement en danger les personnels tout autant que les patients eux-mêmes.

La Fédération FO SPS attend donc la réponse du ministre sur ces dossiers faute de quoi, la fuite des professionnels continuera malgré les revalorisations salariales issues du Ségur de la Santé.

Services publics et de Santé Secrétaire général

Sur le même sujet

Éducation nationale : succès de la première mobilisation pour des recrutements immédiats

InFO militante par Evelyne Salamero, L’Info Militante

En grève nationale à l’appel de six organisations syndicales, dont FO, plusieurs milliers de personnels des écoles, collèges et lycées ont manifesté dans tout le pays pour obtenir des recrutements immédiats, alors que le protocole sanitaire élaboré par leur ministère est inapplicable tant les classes sont surchargées.