Soutien de l’UGTA et de l’UGTT

Soutien international par Marjorie Alexandre, Yves Veyrier

DR
DR

Cher Camarade,

réunis à Tunis à l’occasion de la commémoration du centenaire de la fondation du premier syndicat de l’enseignement primaire et de base en Tunisie en 1919 ;

soulignant à cette occasion l’historicité de la nécessité pour les travailleuses et les travailleurs de s’organiser en syndicats afin de défendre leurs légitimes revendications ;

rendant hommage aux pionniers qui ont eu l’audace de crier haut et fort leurs requêtes et ont su canaliser les luttes des leurs adhérents et des classes défavorisées ;

mettant vos luttes actuelles entamées contre le projet de réforme des régimes de retraite en France, dans le contexte historique de la lutte continue contre les excès des forces d’exploitation et d’un capital de plus en plus sauvage et vorace ;

Nous, secrétaires généraux de l’Union Générale des Travailleurs d’Algérie (UGTA) et de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), vous réitèrent leur solidarité et vous réaffirment qu’ils partagent votre analyse quant à l’effet désastreux de cette réforme sur les travailleuses et les travailleurs en France et dans le monde et sur leurs acquis et droits sociaux. Par votre lutte, vous êtes les pionniers de la réponse sociale aux politiques néolibérales et à la logique du gain et du tout financiariser. À cet égard, nous tenons aussi à vous faire part du soutien inconditionnel de nos deux organisations, l’UGTA et l’UGTT, à vos actions passées, actuelles et futures, un soutien qui atteste des relations fraternelles entre nos organisations qui mènent des combats semblables en faveur des principes de la justice sociale, du droit syndical et de la promotion des valeurs du travail décent.

En vous réitérant les expressions de notre solidarité et de notre soutien, nous vous adressons, cher camarade, nos salutations fraternelles.

Le Secrétaire général de l’UGTT Noureddine Tabboubi
Le Secrétaire général de l’UGTA Salim Labatcha

Marjorie Alexandre Secrétaire confédérale au Secteur International, Europe et Migrations

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Sur le même sujet

31 mars : journée nationale de grève

Communiqué intersyndical

Des manifestations, actions, sans précédent ont eu lieu ce 8 mars journée internationale des droits des femmes. Elles ont exprimé le refus des violences faites aux femmes. Elles marquent la détermination à exiger l’égalité et cette année tout particulièrement à faire tomber ce système de retraite par point qui pénalisera particulièrement les femmes.

Déclaration de la Commission exécutive du 28 novembre 2019

Communiqué de FO par Yves Veyrier

La Commission exécutive confédérale FO réaffirme son opposition au « système universel par points », qui conduirait en réalité à un régime unique gouverné par l’État en fonction des contraintes budgétaires et financières aboutissant à contraindre demain à « devoir travailler plus longtemps » ou à subir la baisse des pensions.