Soutien grève des raffineries

Fédération FO Chimie par Fédéchimie

© Jean Nicholas GUILLO/REA

Communiqué de la Fédéchimie

La Fédéchimie apporte tout son soutien aux salariés en grève avec leurs syndicats pour l’augmentation des salaires et notamment aux raffineries de Donges, Normandie et de La Mède, Feyzin…

Il aura fallu trois semaines de mobilisation pour que TotalEnergies ouvre les négociations permettant à deux syndicats opportunistes de signer un accord dans le dos des grévistes et de leurs syndicats, profitant au passage d’un rapport de force qu’ils n’ont en rien contribué à créer.

Pour la Fédéchimie, les raffineurs d’Exxon et de Total ont montré la voie à l’ensemble des salariés pour obtenir des augmentations de salaires.

La Fédéchimie condamne les réquisitions en cours, ordonnées par le gouvernement remettant en cause le droit de grève et saisira systématiquement les tribunaux compétents pour faire respecter ce droit constitutionnel.

La Fédéchimie invite ses syndicats dans toutes les branches à convoquer partout des Assemblées Générales pour préparer la grève, la grève pour gagner !

Augmentation générale des salaires
Non aux réquisitions !
Soutien total aux grévistes

Tous en grève et manifestation à partir du 18 octobre 2022

Fédéchimie Secrétaire général

Sur le même sujet