Alerte :
Du 30 mai au 3 juin 2022 : XXVe Congrès confédéral à Rouen

Spoliation d’EDF de 8 milliards d’euros le 26 janvier, tous en grève !

Fédération FO Energie par Énergie et Mines

Communiqué de la FO Énergie et Mines

Le 26 janvier, le personnel du Groupe EDF, avec les fédérations syndicales, enverra un message clair, net et précis au gouvernement : le refus total de l’augmentation du volume supplémentaire de production nucléaire d’EDF à ses concurrents de 20 TWh portant le volume de l’ARENH à 120 TWh.

Depuis cette annonce, de nombreux acteurs et spécialistes du secteur de l’énergie condamnent cette décision qui entraînerait une perte pour EDF de 7,7 à 8,4 milliards d’euros !

La colère gronde et la résistance s’organise pour faire entendre raison au gouvernement et combattre cette fuite en avant.

Cette spoliation est purement et simplement un scandale d’état, c’est une attaque lourde de sens et la riposte doit être en conséquence.

Le gouvernement s’entête à ne pas vouloir reconnaître l’échec de l’ouverture du marché de l’énergie, pourtant celle-ci est un échec retentissant !

Car si la CRE a proposé une augmentation tarifaire ahurissante des TRV de 44,5 % HT, c’est bien parce que cette ouverture des marchés est devenue incontrôlable et atteint le comble de l’absurde.

Or, plutôt d’en tirer les conséquences et de contester le calcul de la CRE, le gouvernement a choisi de faire les poches d’EDF en la privant ainsi de capacités d’investissement.

Pourquoi ne fait-il pas la même chose pour Total, principal concurrent d’EDF, qui elle va faire d’énormes profits avec l’augmentation du pétrole ?

En procédant comme cela envers EDF, le Gouvernement fait une déclaration de guerre envers l’entreprise publique. En réalité, la décision annoncée aboutit à creuser la dette, à fragiliser à un degré incroyable EDF, et elle prépare le retour d’Hercule !

C’est totalement inacceptable.

FO Énergie et Mines combattra par tous les moyens cette décision inique.

Nous demandons que le blocage des tarifs à 4 %, que nous approuvons, soit payé par l’État au travers d’une baisse de la TVA.

Notre priorité consiste à défendre l’intérêt d’EDF, de ses salariés et des usagers !

Dans cette situation totalement inédite, FO Énergie et Mines appelle à ce que la mobilisation des salariés soit historique et elle soutiendra, avec l’interfédérale, toutes les actions qui seront décidées par les personnels en assemblée générale.

Énergie et Mines Secrétaire général

Sur le même sujet

EDF Hinkley Point : action en justice

Nucléaire par Énergie et Mines

Communiqué de FO Énergie et Mines
L’intersyndicale CGT, CGE-CGE, FO soutient l’action en justice des administrateurs d’EDF représentant les salariés pour le droit à l’information et l’absence de tout conflit d’intérêts lors du vote des administrateurs sur la délibération engageant le projet Hinkley Point. (...)

Avenir de Fessenheim : Les salariés méritent mieux que ces chamailleries politiciennes !

Communiqué de FO Énergie et Mines par Énergie et Mines

L’avenir de la centrale de Fessenheim ne cesse de générer des déclarations aussi contradictoires qu’absurdes. De quoi s’agit-il en effet ? La récente loi sur la transition énergétique, qui vient d’être promulguée, est claire.
La récente loi sur la transition énergétique, qui vient d’être promulguée, est (...)