Communiqué de FO

Pôle emploi : stabilisation des inscriptions mais chômage en hausse

, Michel Beaugas

Recommander cette page

Les chiffres du nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en octobre 2017 viennent de paraître.

Au total, pour toute la France, - DROM incluses – et toutes catégories confondues (A, B, C, D et E), on recense ce mois 6 623 100 personnes inscrites à Pôle emploi. Ce chiffre est en augmentation comme celui des inscrits en catégories A B et C tenus de rechercher un emploi : stable sur le mois, ce nombre progresse de 155 000 personnes sur l’année.

Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A augmente sensiblement de 0,2% sur le mois, soit 8 000 personnes de plus inscrites.

Certes, le nombre d’inscrits en activité réduite courte (catégorie B) travaillant moins de 78 heures sur le mois, diminue sensiblement (-2,2% sur le mois), mais il augmente sur l’année (+1,8%) et il est largement rattrapé par l’explosion de l’activité réduite longue (catégorie C). Sur la même période, le nombre d’inscrits dans cette catégorie augmente de 0.7% soit +9 000 personnes, plus inquiétant encore, il est en hausse de +10,7% sur l’année.

Le chômage et la précarité de l’emploi ne faiblissent pas. Dans ce contexte, il est plus que jamais nécessaire de protéger les demandeurs d’emploi et sécuriser les trajets professionnels. C’est forte de ces préoccupations que Force Ouvrière abordera très prochainement le sujet de l’assurance chômage.

Dans le cadre de la négociation qui vient de s’ouvrir sur la formation professionnelle, Force Ouvrière revendique le renforcement de l’accompagnement des demandeurs d’emploi. Cet accompagnement doit notamment passer par le CEP (Conseil en Evolution Professionnelle) qui devra à ce titre bénéficier d’un financement propre.

A propos de cet article

Sur l’auteur

Michel Beaugas

Secrétaire confédéral - Secteur Emploi - Chômage - Formation


Emploi - Assurance chômage - Formation professionnelle - Travail Temporaire


Envoyer un message à Michel Beaugas

Sur le même sujet

Vidéos sur le même sujet

Mots-clés associés

En complément

Newsletter - Communiqués

Abonnez-vous à la lettre d’information « Communiqués de Force Ouvrière »

Agenda

Tous les événements à venir

  • Mercredi 21 février de 10h45 à 10h50

    L’AFOC sur France 3
    Emission télévisée de l’Institut National de la Consommation, réalisée en partenariat avec l’AFOC : « (...)
  • Mercredi 21 février de 13h45 à 13h50

    L’AFOC sur France 2
    Emission télévisée de l’Institut National de la Consommation, réalisée en partenariat avec l’AFOC : « (...)

Éphéméride

19 février 1788

Création de la Société des Amis des Noirs
La société des Amis des Noirs est créée le 19 février 1788 à Paris sous la direction notamment de Brissot et Mirabeau. Elle compte 141 membres au début de 1789 dont Condorcet, la Fayette et l’abbé Grégoire. La société fait campagne dans la presse pour l’abolition de l’esclavage. Elle voulait une (...)

La société des Amis des Noirs est créée le 19 février 1788 à Paris sous la direction notamment de Brissot et Mirabeau. Elle compte 141 membres au début de 1789 dont Condorcet, la Fayette et l’abbé Grégoire. La société fait campagne dans la presse pour l’abolition de l’esclavage. Elle voulait une émancipation immédiate des esclaves. Grâce à cette propagande, 49 cahiers de doléances sur 600 mentionnèrent dans leurs revendications l’abolition de l’esclavage.
La Convention abolit l’esclavage le 4 février 1794 en ces termes :
« La Convention déclare l’esclavage des nègres aboli dans toutes les colonies ; en conséquence, elle décrète que tous les hommes, sans distinction de couleur, domiciliés dans les colonies, sont citoyens français et jouiront de tous les droits assurés par la Constitution. »
Sans amoindrir la portée émancipatrice de cette décision historique, on ne peut passer sous silence que certaines de ses raisons avaient aussi une portée de politique internationale : c’était un moyen de lutte contre les Anglais.
Bonaparte rétablit l’esclavage par la loi du 10 mai 1802 .