Stations-service : bientôt le redémarrage ?

Fédération FO Métaux

© Laurent GRANDGUILLOT/REA

Communiqué de FO Métaux

Pour faire le plein, il faut des cuves pleines et des pompes qui fonctionnent. Pour que la deuxième condition soit remplie, c’est sur les salariés de Tokheim Services Group, leader de la maintenance des stations-service, qu’il faut compter. Depuis le 10 octobre, eux-aussi sont en grève à l’appel de notre organisation syndicale, et si la sortie de crise semble se profiler à l’horizon, tout dépend encore de la capacité d’écoute et de réaction de la direction.

Le syndicat FO lui reproche l’absence de dialogue social au sein du groupe TSG et la perte importante de pouvoir d’achat des salariés de TSF (Tokheim Services France). Malgré de nombreux mois d’alerte de la part de FO, le DG de TSF ne semblait pas avoir conscience des problèmes au sein de son entreprise et refusait, malgré de bons résultats économiques, de revenir sur sa décision unilatérale de n’augmenter les salaires pour 2022 que de 1,5 à 2 %.

La forte mobilisation des métallos de TSF a mis des milliers de demandes de dépannage de stations en attente et a finalement amené la direction de l’entreprise à accepter de recevoir les représentants syndicaux FO. Ce n’est cependant que ce 20 octobre qu’aura lieu la première réunion de négociation. Le syndicat FO, ultra majoritaire au sein de TSF, a déjà prévenu : si la direction ne prend pas en compte les attentes salariales des nombreux salariés qui se sont mobilisés, leur mouvement s’amplifiera.

Pour FO Métaux, le dialogue social reste l’élément essentiel de la paix sociale et la négociation collective permet d’aboutir à un consensus en faveur des salariés et de l’entreprise. Il appartient maintenant à la direction d’être exemplaire et de ne pas oublier que ce sont les salariés qui créent la richesse par leur travail.

Sur le même sujet

Tokheim : après la tension, la colère

Fédération FO Métaux par Métaux

A partir du 10 octobre, après plusieurs semaines d’échanges stériles, c’est à l’appel de FO et par la grève que les salariés de Tokheim Services France se battront pour leur pouvoir d’achat et le retour à un véritable dialogue social.

Fonction publique : la mobilisation s’inscrit dans la durée

Service Public par  Valérie Forgeront

Réunies lors d’une conférence de presse le 17 avril, les neuf organisations de la fonction publique dont l’interfédérale FO (UIAFP-FO) ont jugé sévèrement la surdité du ministère de l’Action et des comptes publics –et plus largement de l’Exécutif– vis-à-vis des revendications, notamment salariales.