Stop à la fermeture de lits !

Fédération FO-SPSS par Services publics et de Santé

Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière

Après avoir à minima supprimé 1800 lits d’hospitalisation entre le 1er janvier 2020 et le 30 mars 2021, le gouvernement continue ses projets de restructurations hospitalières. Force est de constater qu’aucune leçon n’est tirée de la pandémie qui a secoué notre pays, et qui risque peut-être, sous d’autres formes, de nous impacter à nouveau.
La région Parisienne et l’AP-HP ne sont pas épargnées de cette orientation mortifère. Aujourd’hui des restructurations se poursuivent : Beaujon-Bichat, les fermetures et démantèlements de Raymond Poincaré, Adelaïde Hautval, Jean Verdier, Vaugirard, Emile Roux, ….
A la veille de l’été et des difficultés qui peuvent survenir, 841 lits sont fermés ; à terme ces fermetures de lits auront pour conséquence une nouvelle diminution de l’offre de soins. Saurons-nous un jour tirer les leçons du passé ?
De plus, alors que la Fédération FO SPSS est très attachée à la formation professionnelle, l’AP-HP refuse le financement de 128 collègues aides-soignants qui aspirent à devenir infirmiers et renforcer les équipes.
La Fédération FO SPSS dénonce et combat cette orientation qui ne marque en rien une modification du paradigme initié par « Ma Santé 2022 ».
La Fédération FO SPSS soutient et soutiendra tous les mouvements qui s’inscriront dans un combat contre une gestion comptable de la Santé.

Services publics et de Santé Secrétaire général

Sur le même sujet

Grève nationale dans le secteur de la Santé

Emploi et Salaires par Françoise Lambert

Jeudi 1er octobre, les salariés du secteur de la santé étaient en grève à l’appel de leurs fédérations FO de la Santé et de l’Action sociale pour dénoncer le projet de loi Santé et dire leur refus de nouvelles restrictions budgétaires. A Paris, ils ont manifesté devant le Sénat, où le texte incriminé était (...)

FO vent debout contre l’austérité dans les hôpitaux de Paris

Emploi et Salaires par Françoise Lambert

Lundi 2 mars, les représentants des syndicats FO et CGT de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), autrement dit des établissements publics hospitaliers de Paris et de la région parisienne, se sont rassemblés devant le siège de l’institution pour dire leur refus de la politique d’austérité (...)