International

Succès retentissant pour la défense du droit de grève dans le monde !

Recommander cette page

La Confédération syndicale internationale appelait le 18 février à une journée mondiale de défense du droit de grève. La journée d’hier a été marquée d’un succès retentissant à travers le monde puisque des actions ont été menées un peu partout.

Les organisations syndicales françaises étaient rassemblées hier sur le parvis des droits de l’Homme pour dénoncer l’attaque menée par les employeurs dans le monde contre le droit de grève. Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI y est venu s’exprimer au nom des travailleurs du monde entier.

© F. Blanc / FO Hebdo

Les syndicats belges ont aussi organisé un rassemblement afin de rendre public le front ouvert par les employeurs et afin de protester contre cette attaque. Les organisations italiennes rencontraient quant à elle la Vice-Ministre de l’emploi et des affaires sociales à ce sujet.

Bruxelles - TUC/ITUC/FGTB/CSC/CGSLB

Les travailleurs de tous continents se sont alliés pour défendre ce droit fondamental qu’est le droit de grève. En Asie, aux Philippines où des nombreuses manifestations ont eu lieu. En Corée, où 6 700 travailleurs du réseau ferré avaient été renvoyés il y a quelques mois pour avoir exercé leur droit de grève ; au Cambodge où il y a à peine plus d’un an, des grèves et manifestations avaient été réprimées dans le sang.

En Afrique, de nombreuses manifestations ont également eu lieu, notamment en Afrique du Sud, secouée il y a quelques mois par les grèves des mineurs. Au Maroc, une conférence sur le droit de grève était organisée au siège de l’UMT ainsi que des manifestations.

Au Niger, la CGSL a émis un communiqué de presse pour alerter sur la situation.

Le continent américain a vu les rassemblements et les manifestations se multiplier hier également. Aux États-Unis, pays qui n’a pas ratifié la convention 87 ; en République Dominicaine, où il y a quelques jours, des travailleurs haïtiens ont été blessés par arme à feu pour avoir simplement réclamé leur salaire ; au Brésil, qui a vu les manifestations se multiplier il y a quelques mois. Au Canada, alors que la Cour Suprême de la province de Saskatchewan vient de confirmer la position des syndicats sur le caractère constitutionnel de ce droit qui découle, entre autres, de la Convention 87 de l’OIT sur le droit d’association, les organisations syndicales ont interpellé leur gouvernement, et particulièrement le Ministre du travail sur cette question.

Ces exemples ne sont que peu parmi tant d’autres. Avec partout le même slogan « Ne touchez pas au droit de grève ! »

Voir en ligne : Confédération syndicale internationale - Site internet