Suez – Veolia – Engie – Réaction de Force Ouvrière

Communiqué de FO par Yves Veyrier

© Eric TSCHAEN/REA

La Confédération FO constate une fois de plus que les mouvements actionnariaux autour des entreprises Suez, Veolia, Engie sont annoncés dans la précipitation, sans information précise des représentants du personnel, ni possibilité d’accès à des expertises quant aux conséquences sociales à court, moyen et long terme.

La Confédération FO suit ce dossier avec l’ensemble de ses délégués au sein des entreprises Suez, Veolia et Engie ainsi que des services publics territoriaux, avec les responsables des fédérations FO compétentes.

Une nouvelle fois, FO en appelle à l’intervention des pouvoirs publics compte tenu à la fois des enjeux quant à la situation et aux emplois des salariés et de la nature des services concernés (eau et assainissement, collecte et traitements des déchets) pour la population.

FO estime – a fortiori dans le contexte sanitaire tendu et ses conséquences économiques et sociales actuel – que le temps doit être donné à l’examen détaillé des différentes options, avec les instances représentatives du personnel des entités concernées, afin que soient privilégiées les garanties fermes sur l’emploi et les services assurés.

Yves Veyrier Secrétaire général de Force Ouvrière

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes : la liberté, l’égalité et la dignité n’attendent pas !

Communiqué de FO par Béatrice Clicq, Marjorie Alexandre, Secteur Égalité professionnelle, Secteur Europe - International

Comme chaque 25 novembre, Force Ouvrière s’associe à la journée pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, journée également soutenue par la Confédération Syndicale Internationale (CSI) et la Confédération européenne des syndicats (CES).

Suivi des réformes : le gouvernement n’entend pas les organisations syndicales

Communiqué de FO par Yves Veyrier

Révélée par la presse ce week-end, une circulaire du Premier ministre, datée du 18 novembre, rappelle à l’ensemble de ses ministres et aux préfets son ambition de faire aboutir les réformes prioritaires du gouvernement, notamment la réforme de l’État, annonçant la création d’un baromètre de suivi d’une trentaine de réformes, actualisé chaque trimestre, dans un souci de transparence vis-à-vis des Français.