Alerte :
Du 1er au 8 décembre, élections Fonction publique, je vote FO !

Suite des discussions sur le traité transatlantique

International par  Mathieu Lapprand

CC Jakob Huber/Campact

Le 11e round de négociations du TTIP s’est tenu la semaine passée à Miami. Le 10 octobre, 250 000 personnes avaient défilé à Berlin contre ce traité. L’absence de transparence est de plus en plus contestée, y compris par Matthias Fekl, secrétaire d’État chargé de ce dossier. Si le traité prévoit de libéraliser 96 à 97 % des lignes de production, c’est le mécanisme ISDS de tribunal privé qui focalise les critiques. La Confédération syndicale internationale a exprimé sa « grave préoccupation » concernant le traité transpacifique conclu le 5 octobre dernier, tandis que FO a récemment mis en ligne ses analyses et positions sur le traité ainsi qu’une vidéo explicative.

 Mathieu Lapprand Journaliste à L’inFO militante

Tous les articles du dossier

Et l’ultralibéralisme TISA sa toile

Economie par Pascal Pavageau

L’inFOéco n° 83 du 19 mai 2014 analyse le projet et les risques de « partenariat transatlantique sur le commerce et l’investissement » (PTCI), plus connu sous son acronyme en anglais TTIP, dont les négociations sont engagées depuis un an dans la plus grande discrétion.

Le TTIP exporterait les méfaits de la finance sur les services publics

États-Unis par Nadia Djabali

Alors que le gouvernement français annonce sa volonté d’arrêter les négociations du traité de libre-échange entre l’Europe et les États-Unis (TTIP), la situation catastrophique d’entreprises américaines ayant des missions d’intérêt général constitue une préfiguration des conséquences des accords de libre-échange sur les services publics.

Favoriser le tourisme médical, la nouvelle provocation dans les négociations de l’accord sur le commerce des services

International par  Mathieu Lapprand

Proposée par la Turquie lors du round de négociation du traité sur le commerce et les services de septembre 2014 à Genève, une annexe à l’Accord sur le Commerce des Services vise à favoriser la mobilité des patients vers d’autres pays signataires du traité afin qu’ils bénéficient de services de soins de santé en conservant leur droit aux remboursements.