Tarifs réglementés du gaz : une hausse de 5,8 % au 1er novembre 2018

Le chiffre par Michel Pourcelot

Les tarifs réglementés de vente du gaz naturel fourni par Engie (ex-GDF), concernant quelque 4,5 millions de foyers, bondissent, au 1er novembre 2018, de 5,8 % (hors taxes), par rapport à ceux du mois d’octobre qui avaient déjà subi une hausse de 3,25 %. En juillet, le coup de bambou avait été de + 7,4 %. Ce 1er novembre, il s’agit de la septième augmentation consécutive. En un an, l’augmentation atteint 21 %. De quoi faire rougir les comptes en banque et pâlir le pouvoir d’achat juste à l’arrivée de l’hiver, qui sera espéré moins rigoureux que les effets de la libéralisation d’un marché de l’énergie qui se voulait radieux. Au dérèglement climatique s’ajoute la dérégulation de l’énergie.

Cette hausse de 5,8 % est une moyenne. Pour ceux qui se chauffent au gaz la note, avec + 6 % (et même 6,8 % pour les petites chaufferies), sera salée, elle sera moindre, soit + 1,9 %, pour ceux qui l’utilisent pour la cuisson. Les petits budgets s’adosseront à la cuisinière. Tel est l’Ancien Nouveau Monde..

Michel Pourcelot Journaliste

Sur le même sujet

[05/11/2019] Ce qui change

Vos droits par Michel Pourcelot

Les tarifs réglementés de vente (TRV) de gaz naturel hors taxe d’Engie ont augmenté de 3% en moyenne le 1er novembre 2019, soit de 3,2% pour le chauffage au gaz, de 1,8% pour le double usage, cuisson et eau chaude, et de 0,8% pour la cuisson.

[Chiffres] Ce qui a changé au 28 mars 2018

Au quotidien

Les tarifs réglementés de vente hors taxes d’Engie vont baisser, au 1er avril 2018, de 0,4% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,7% pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 1,2% pour les foyers qui se chauffent au gaz.