Téfal : condamnation inique de l’inspectrice du travail et du lanceur d’alerte

Service Public par Mathieu Lapprand

L’inspectrice du travail Laura Pfeiffer et le lanceur d’alerte qui lui avait permis de dénoncer les pressions qu’elle subissait ont tous deux été condamnés par le tribunal correctionnel d’Annecy à une amende avec sursis de 3 500 euros. Une condamnation pour « violation du secret professionnel » et « recel d’e-mails internes » sera inscrite sur leur casier judiciaire, alors qu’ils devront en plus verser un euro symbolique aux cinq parties civiles. FO TEFP, syndicat FO des inspecteurs du travail, condamne ce jugement et a saisi la confédération afin de porter le dossier devant l’OIT. 

Mathieu Lapprand Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

Le procès des lanceurs d’alerte

Focus par Secteur juridique

En 2015, on peut craindre de lancer l’alerte sur les pressions exercées sur l’inspection du travail ou sur les plans de licenciements illicites d’une société ! Un jugement rendu par le tribunal correctionnel d’Annecy le 4 décembre dernier vient de condamner une inspectrice du travail et un salarié qui (...)