Total va-t-il toucher le gros lot de 80 millions d’euros ?

Jackpot

Depuis deux ans, Total ne déclare plus de bénéfices en France et, à ce titre, n’y paye plus l’impôt sur les sociétés. Or, selon Le Parisien du 17 octobre, si cette situation perdurait les trois prochaines années, le groupe, qui a gagné 8,4 milliards d’euros dans le monde en 2013, pourrait recevoir en 2017 un chèque du fisc de près de 80 millions d’euros : 19 millions au titre du CICE et 60 millions au titre du Crédit d’impôt recherche.

Sur le même sujet

Bpifrance : une banque comme une autre ?

Toute l’actualité par Jamel Azzouz

Un an après sa création, la Banque publique d’investissement, dont l’État et la Caisse des dépôts se partagent le capital, n’a pas encore tenu toutes ses promesses malgré la gamme d’aides offertes aux entreprises (prêts, prises de participation, garanties bancaires...) et une capacité d’engagement financier de plusieurs dizaines de milliards d’euros.

Fiscalité : l’avenir incertain de l’impôt sur les sociétés

Europe par  Valérie Forgeront

Où l’on reparle de la fiscalité appliquée aux entreprises françaises et plus particulièrement de l’impôt sur les sociétés, assis sur une partie des bénéfices des entreprises. Un rapport émanant du Conseil des prélèvements obligatoires et rendu public le 12 janvier dernier estime qu’il faut adapter l’impôt sur (...)

Énergie : Du biocarburant à la Mède ? Pourquoi pas pour FO

Emploi et Salaires

La raffinerie de la Mède, qui appartient au groupe Total, pourrait devenir une bioraffinerie, une nouvelle plutôt encourageante pour FO. Cette transformation donnerait une pérennité de 15 à 20 ans au site selon la direction, qui assure souhaiter conserver les personnels et maintenir les métiers. (...)