Alerte :
Du 1er au 8 décembre, élections Fonction publique, je vote FO !

Tour de France : Le dernier week-end

De Noirmoutier aux Champs-Élysées, trois semaines de rêve

Tout est joué ou presque : avant le traditionnel défilé final sur les Champs-Élysées, le dernier week-end de cette édition 2018 propose un difficile chrono individuel au Pays basque comme dernière bataille pour les favoris.

Samedi 28 juillet 2018
Vingtième étape

Saint-Pée-sur-Nivelle – Espelette (31 km, contre-la-montre individuel)
Enfin ! Mis à part le chrono par équipes de Cholet, les rouleurs n’auront pas vraiment pu s’illustrer jusqu’ici sur ce Tour 2018. Il aura donc fallu attendre la fin de la haute montagne et le week-end final pour ce faire, et encore : ce contre-la-montre individuel de 31 kilomètres tracé au cœur du Pays basque est loin d’être tout plat. Des faux-plats, des bosses et des descentes : en réalité, ce parcours colle avant tout aux coureurs complets qui savent grimper, et la fraîcheur sera essentielle pour briller. Alors attention aux défaillances pour les premiers du général…

Dimanche 29 juillet 2018
Vingt-et-unième étape

Houilles – Paris Champs-Élysées (115 km)
L’immuable dernière étape du Tour part cette année de Houilles, dans les Yvelines. C’est sa seule particularité : pour le reste, le programme est archi-connu, à savoir l’entrée dans Paris puis les tours de circuit sur les Champs-Élysées, où les sprinteurs aspirent tous à lever les bras. Pour le maillot jaune aussi, la plus belle avenue du monde est une délivrance : son rêve devient réalité.

Sur le même sujet

Comment les coureurs restent-ils en contact avec leurs proches ?

Le Tour de France en questions par Baptiste Bouthier

La vie d’un coureur cycliste est celle d’un nomade, en voyage partout dans le monde tout au long de l’année. Pendant le Tour de France, c’est plus de trois semaines loin de la maison, loin de ses proches... Une situation qui a fait des coureurs les pionniers des nouvelles technologies, meilleur (...)