Tout change, rien ne change : plus de chômeurs, plus de précaires

Communiqué de FO par Michel Beaugas

Les chiffres du nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en juillet 2017 viennent de paraître.

Au total, pour toute la France —DROM incluses— et toutes catégories confondues (A, B, C, D et E), on recense ce mois 6 665 300 personnes inscrites à Pôle emploi. Contrairement aux effets d’annonce, les inscrits dans les seules catégories A, B et C continuent d’augmenter, que ce soit en tendance mensuelle (+1%), trimestrielle (+1,5%) ou annuelle (+3%). Ces chiffres augmentent significativement chez les jeunes salariés (+2,6% sur un mois) et les seniors (+0,5% sur un mois et +6,3% sur un an), traditionnellement premiers bénéficiaires des contrats aidés.

Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A (tenus de rechercher un emploi et sans activité) augmente sur le mois (+1%) comme sur l’année (+0,1%). Les femmes (+0,8% sur le mois et +2% sur l’année) et les plus de 50 ans (+0,3% sur le mois et +3,4% sur l’année) sont les plus touchés.

Par ailleurs, le nombre d’inscrits en activité réduite (catégorie B : - 78 heures travaillées dans le mois - catégorie C : +78 heures travaillées dans le mois) poursuit sa dramatique augmentation (+23 900 personnes en un mois !), signe d’une précarisation continue au travail. Au total, ce sont 2 103 300 personnes qui sont en activité réduite, le plus souvent subie.

Même la Commission européenne, dans son rapport annuel d’août 2017, confirme que le travail à temps partiel n’a pas reflué, et que le chômage de longue durée (44,3% des inscrits à Pôle emploi) reste un défi important !

Ces mauvais chiffres confirment l’échec des réformes qui flexibilisent les droits des salariés sans contreparties sur le terrain social. Ils attestent aussi de l’impérieuse nécessité de conserver des contrats aidés de qualité, qui favorisent l’insertion professionnelle dans l’emploi.

Michel Beaugas Secrétaire confédéral au Secteur de l’Emploi et des retraites

Les derniers communiqués Tous les communiqués

Privatisation de la Française des jeux

Communiqué de FO par Nathalie Homand

Adoptée dans le cadre de la loi PACTE, comme pour ce qui concerne ADP et Engie, la privatisation de la Française des jeux est en cours. La souscription est lancée aujourd’hui avant son entrée en Bourse prévue le 21 novembre. Cette cession représenterait près de 2 milliards d’euros de recettes.

Retraites : FO vous répond

Communiqué de FO

Dans le cadre de sa campagne de réunions sur les retraites et dans le contexte de sa mobilisation du 5 décembre, la confédération Force Ouvrière a mis en ligne une série de « Questions/Réponses sur la réforme des retraites »
Cette série sera complétée au fur et à mesure avec des questions posées par les (...)