La force de l’information

Articles de cette rubrique

  • Economie

    Tout est compétitivité, comme son contraire

    Depuis plusieurs années, le terme de « compétitivité » est utilisé par des responsables politiques, par le patronat et par des économistes sans en donner de définition précise (tout simplement parce ce que cela est impossible) mais, selon l’idéologie libérale, pour tenter de justifier une « baisse du coût (...)

  • Economie

    Banque Publique d’Investissement (1re analyse)

    , Pascal Pavageau

    Lors du Conseil des ministres du 17 octobre, le gouvernement a précisé les grandes lignes de l’architecture de la future Banque publique d’investissement (BPI).
    Après la décision du Président de la République de cette future création, une mission de préfiguration de la BPI a été menée par l’inspection (...)

  • Economie

    Acte III de décentralisation (Scène 2 - deuxième analyse)

    , Pascal Pavageau

    L’InFOéco n°48 du 10 septembre détaillait le contexte dans lequel le gouvernement prépare la mise en place d’un acte III de décentralisation dès 2013. La démarche visant à déposer au Parlement un projet de loi de décentralisation début 2013 s’accélère. Ces derniers temps, notamment à l’occasion de contacts (...)

  • Economie

    Le prix de transfert… le bouclier du CAC 40

    , Pascal Pavageau

    Lors de l’entrevue du 26 août 2011 avec le Premier ministre après son annonce d’un nouveau plan d’austérité, Force Ouvrière a notamment réaffirmé la nécessité d’une réforme d’ensemble de la fiscalité, et dénoncé la super niche Copé ainsi que l’évasion fiscale réalisée via les prix de transfert.
    Pour (...)

  • Economie

    Niches fiscales et sociales

    , Pascal Pavageau

    La priorité donnée par le gouvernement à la réduction des déficits publics le conduit à examiner toutes les possibilités de réduire les dépenses budgétaires à défaut de rechercher de nouvelles recettes. Fin août, le gouvernement a ainsi annoncé un plan de réduction des niches fiscales et sociales de 10 (...)

En complément

Éphéméride

20 juillet 1892

Mort de Léon Cladel, romancier et conteur
Léon Cladel mit son talent et sa ferveur au service de l’émancipation ouvrière. Cladel était un révolté contre la misère du peuple, les injustices sociales, l’ignorance et la bêtise humaines. Avec virtuosité, il attaque les profiteurs insatiables, les bourgeois repus et la puissance omnipotente de (...)

Léon Cladel mit son talent et sa ferveur au service de l’émancipation ouvrière. Cladel était un révolté contre la misère du peuple, les injustices sociales, l’ignorance et la bêtise humaines. Avec virtuosité, il attaque les profiteurs insatiables, les bourgeois repus et la puissance omnipotente de l’argent. Parmi ses romans réalistes les plus caractéristiques, nous rappellerons Boucassé, Ompdrailles, le tombeau des lutteurs, Va-nu-pieds, N’a qu’un œil, Fête votive de Saint Bartholomé porte glaive, et un roman posthume sur la Commune de Paris qui révèle son style rustique et sa tendresse envers les paysans pauvres et les ouvriers déshérités qu’il défendait avec force et courage. On sent dans sa poésie, ses romans et ses contes, de valeur inégale, le tremblement de la colère contre un monde hypocrite en décrépitude qu’il voudrait voir disparaître et en même temps l’espérance d’une société nouvelle. Son imagination romanesque s’unit à la vérité de la vie avec une sensibilité profonde et une simplicité d’expression qui confèrent à ses œuvres un intérêt humain et social à la fois.