Transformation de Cora : pour FO la priorité est de maintenir les emplois

Grande distribution par FGTA-FO

© Frédéric MAIGROT/REA

Communiqué de la Fédération générale des travailleurs de l’agriculture, de l’alimentation, des tabacs et des services annexes Force Ouvrière

Pendant plus de neuf mois, FO Cora a négocié d’arrache-pied avec la direction afin de trouver des solutions pérennes pour tous les salariés de l’entreprise au vu de la conjoncture économique actuelle.

A l’opposé de certaines autres enseignes de la grande distribution, aucune suppression d’emploi n’est à déplorer grâce à la négociation du pacte d’entreprise Cora amendé et signé par FO.

 Dans chaque métier concerné, les conditions de travail ont été améliorées à la suite de négociations sur des contreparties de qualité de vie au travail ainsi que financières.
A titre d’exemple, les hôtesses de caisses pourront aller jusque 7h maximum par semaine sur des horaires de permanence en mode et saisonnier voire au drive afin de les préparer le cas échéant à un nouveau métier. En contrepartie, elles bénéficient d’une prime de 25 euros/mois quel que soit le nombre d’heures effectuées même sans avoir effectué d’heures de permanence !

 Les employés du non-alimentaire se sont vu attribuer selon leur choix des pôles de compétence avec une prime de 30 euros brut par mois et par pôle !

 Les employés PGC tout comme les hôtesses de caisse peuvent se positionner comme non disponibles sur des journées ou plages horaires.

 La modulation des horaires en PGC est une possibilité ; la contrepartie est une récupération par journée entière au choix du salarié.

 Les employés PGC peuvent bénéficier d’une prime de remplissage pouvant aller jusqu’à 40 euros brut par mois.

Chaque salarié concerné par la transformation de l’entreprise s’est vu proposer un avenant à son contrat de travail et plus de 85% des salariés concernés ont accepté l’avenant.

Seuls 15% des salariés ont refusé la proposition de modification essentielle du contrat de travail, ce qui a conduit Cora à convoquer le CSE Central le 28 janvier 2020 pour information consultation sur les raisons économiques du projet de réorganisation de l’entreprise.

Les allégations et mensonges d’une autre OS devenue la moins représentative du groupe Cora sont fausses, alors que les salariés ont accordé toute leur confiance aux syndicats signataires dont la représentativité a augmenté.

Pour FO Cora, le Pacte d’Entreprise Cora n’a jamais eu pour objectif de supprimer des emplois mais bien au contraire de trouver des solutions collectivement afin de garantir un poste à chacun dans le but de se tourner vers l’avenir.

Pour FO, la priorité est de préserver les emplois et la viabilité de l’enseigne Cora à laquelle les salariés, que nous représentons, sont très attachés.

FGTA-FO AGRICULTURE, ALIMENTATION ET TABACS ET ACTIVITÉS ANNEXES

Sur le même sujet

Salaires, emplois… des paramètres essentiels pour nos retraites

#5décembre par Clarisse Josselin, journaliste L’inFO militante, Evelyne Salamero, journaliste L’inFO militante, Valérie Forgeront, journaliste L’inFO militante

La grève à compter du 5 décembre arrive à grands pas. En amont de la mobilisation pour la défense des retraites, les problèmes que rencontrent les travailleurs dans d’autres domaines se traduisent déjà par des grèves et des manifestations.