Transformation de la Fonction publique : la SPS-FO explique

Service Public par  Michel Pourcelot

Lancées par la Fédération FO des Personnels des Services Publics et des Services de Santé (SPS-FO), la série de conférences inter-régionales pour examiner les implications de la loi de transformation de la Fonction publique s’est achevée à Paris le 2 octobre 2019. L’occasion d’effectuer un bilan.

Le 17 septembre 2019, à Lyon, les territoriaux FO avaient lancé une série de huit conférences inter-régionales pour comprendre au mieux toutes les implications de la loi de transformation de la Fonction publique (LTFP), qui impacte tout particulièrement les agents de la Fonction publique territoriale. La dernière de ces conférences s’est déroulée au siège de la confédération le 2 octobre 2019, en présence de quelque 150 militants de l’Ile-de-France et du secrétaire général de FO, Yves Veyrier. Une nouvelle occasion d’examiner cette loi très complexe, qui contourne le statut de la fonction publique, garant de la neutralité du service rendu et de l’égalité des droits des agentes et agents mais aussi des usagères et usagers, selon la déclaration de l’intersyndicale de la Fonction publique (FP) faite le 23 juillet dernier, jour de l’adoption parlementaire.

Inquiétudes et détermination

Le bilan de ces conférences a été présenté à la presse ce même 2 octobre. Il en ressort des inquiétudes fortes des agents, selon les secrétaires fédéraux de la Fédération des personnels des Services Publics et des Services de Santé Force Ouvrière branche Services Publics, Johann Laurency et Didier Pirot. Notamment quant à l’exercice du droit de grève, les transferts flirtant avec le détachement d’office, la précarité nouvelle issue des contrats de projet (d’une durée d’un à six ans, non-renouvelables et n’ouvrant aucun droit à une titularisation ou à un CDI). Mais aussi une grande détermination.

 Michel Pourcelot Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

L’État en quête d’emplois à supprimer

Service Public par  Valérie Forgeront

Les effectifs de la fonction publique resteront-ils en l’état en 2015 ? Rien n’est moins sûr. Après la suppression en 2014 de plus de 13 000 postes de fonctionnaires dans les ministères déclarés non prioritaires, l’État n’a malheureusement pas dit son dernier mot.

FO se prononcera mi-septembre sur la revalorisation des grilles

Fonction publique par Clarisse Josselin

Les organisations syndicales ont reçu le 17 juillet le projet d’accord relatif à « la modernisation des parcours professionnels, des carrières et des rémunérations » dans la fonction publique. Si certains amendements de FO ont été pris en compte, des points durs subsistent, notamment sur l’allongement des (...)

17 mars 2016 : Salaires des fonctionnaires : c’est maintenant !

Emploi et Salaires par FO Fonctionnaires

6 ans de gel des traitements c’est sans précédent dans la Fonction publique, sans compter la répercussion à terme sur les pensions. Le gouvernement reconnait lui-même avoir fait ainsi 7 milliards d’euros d’économies sur le dos des fonctionnaires et agents publics, cela suffit.
Le graphique ci-dessous (...)

Éducation nationale : FO veut la même école pour tous

Égalité par Evelyne Salamero

Un Conseil supérieur de l’Éducation se tient ce 8 juin. Le ministre de l’Éducation y présente des mesures visant à « assouplir » les réformes de ses prédécesseurs. Très insuffisant. Telle est l’appréciation de FO qui demande au gouvernement de —revenir— sur ces « contre-réformes ».