Transparence fiscale : le Conseil constitutionnel ne veut pas de registre public des trusts

Economie par Nadia Djabali

Article publié dans le Dossier fiscalité

En plein scandale des Panama Papers, Michel Sapin avait annoncé la décision française de rendre public son registre des bénéficiaires effectifs des trusts. Cette structure juridique permet de dissimuler l’identité des propriétaires de fonds placés dans les paradis fiscaux.

Une décision accueillie très favorablement par les structures luttant contre l’évasion fiscale. Une atteinte au respect de la vie privée manifestement disproportionnée au regard de l’objectif poursuivi, ont estimé les Sages. La décision a été rendue le 21 octobre 2016, à la suite d’un recours déposé par une ressortissante américaine. 

Nadia Djabali Journaliste à L’inFO militante

Plus dans le Dossier fiscalité
Tous les articles du dossier

Fiscalité : La réforme des PV reportée une nouvelle fois

Dossier fiscalité

Insérée dans la loi sur les métropoles de 2014, la « dépénalisation du stationnement impayé » est reportée de 2016 à 2018. Par cette réforme, les maires fixeront les prix du stationnement et les tarifs des amendes sur leur commune. Les recettes provenant d’un possible relèvement du prix des amendes (...)

88%

Le chiffre de la semaine par  Michel Pourcelot

L’évasion fiscale est considérée comme « nuisible à l’économie » par 88% des Français et « impardonnable » pour 63% d’entre eux, selon un sondage dévoilé le 9 avril.

Pour l’impôt, républicain, juste progressif et redistributif

Éditoriaux de FO par Jean-Claude Mailly

Du point de vue fiscal, la loi de finances pour 2014 opère un véritable tournant par le caractère disproportionné des efforts fiscaux demandés dʼun côté, à la grande majorité des ménages (+ douze milliards) quand, de lʼautre, les entreprises en seront exemptées tout en bénéficiant dʼune baisse de leurs impôts de près de dix milliards, notamment avec le Crédit dʼimpôt compétitivité emploi (CICE).