Transparence fiscale : le Conseil constitutionnel ne veut pas de registre public des trusts

Economie par Nadia Djabali

Article publié dans le Dossier fiscalité

En plein scandale des Panama Papers, Michel Sapin avait annoncé la décision française de rendre public son registre des bénéficiaires effectifs des trusts. Cette structure juridique permet de dissimuler l’identité des propriétaires de fonds placés dans les paradis fiscaux.

Une décision accueillie très favorablement par les structures luttant contre l’évasion fiscale. Une atteinte au respect de la vie privée manifestement disproportionnée au regard de l’objectif poursuivi, ont estimé les Sages. La décision a été rendue le 21 octobre 2016, à la suite d’un recours déposé par une ressortissante américaine. 

Nadia Djabali Journaliste à L’inFO militante

Plus dans le Dossier fiscalité
Tous les articles du dossier

Plus de justice fiscale pour plus de justice sociale

Communiqué de FO par Marjorie Alexandre, Nathalie Homand, Secteur Economie et Fiscalité, Secteur Europe - International

Sept ans après le scandale des accords fiscaux avantageux consentis par le Luxembourg à plusieurs multinationales (« Luxleaks »), un article du journal Le Monde révèle que « près de la moitié des entreprises commerciales enregistrées dans le pays sont de pures holdings financières, des sociétés offshore totalisant pas moins de 6 500 milliards d’euros d’actifs » dont des entreprises du CAC 40 et grandes fortunes.

Pacte de responsabilité : les banquiers tergiversent

Communiqué de la FEC-FO - Section Banques et Stés Financières par Employés et Cadres

Après 3 réunions durant lesquelles l’AFB s’était vu réclamer par la délégation FO des engagements fermes en termes d’emploi, de formation, de conditions de travail…, la délégation patronale avait renvoyé au 26 novembre la tenue d’une nouvelle réunion avec d’hypothétiques engagements sur ces sujets.
C’est (...)