Transparence fiscale : le Conseil constitutionnel ne veut pas de registre public des trusts

Economie par Nadia Djabali

En plein scandale des Panama Papers, Michel Sapin avait annoncé la décision française de rendre public son registre des bénéficiaires effectifs des trusts. Cette structure juridique permet de dissimuler l’identité des propriétaires de fonds placés dans les paradis fiscaux.

Une décision accueillie très favorablement par les structures luttant contre l’évasion fiscale. Une atteinte au respect de la vie privée manifestement disproportionnée au regard de l’objectif poursuivi, ont estimé les Sages. La décision a été rendue le 21 octobre 2016, à la suite d’un recours déposé par une ressortissante américaine. 

Nadia Djabali Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

À big bang territorial, débat national

Toute l’actualité par  Michel Pourcelot

L’annonce par le président de la République, le 6 mai, de l’accélération du calendrier de la réforme territoriale incluant la suppression des départements, annoncée précédemment à l’horizon 2021 par le Premier ministre, a relancé le débat sur le sujet dans la presse.