Transport maritime et pêche : La FEETS FO s’oppose au travail des enfants

Emploi et Salaires par FEETS FO

© Jean-Claude MOSCHETTI/REA

Communiqué de la FEETS-FO

Dans le cadre de la Loi d’Orientation des Mobilités, le gouvernement a été habilité à légiférer par ordonnance.

Un projet d’ordonnance intervient sur le travail des enfants d’au moins 14 ans à bord des navires, que ce soit dans la marine marchande ou à la pêche.

Pour la FEETS FO, la place d’un enfant n’est pas au travail mais à l’école.

Plutôt que de généraliser le travail des enfants à la pêche, le gouvernement devrait au contraire l’interdire.

La pêche est le milieu professionnel le plus dangereux en France.

Les conditions de travail y sont parmi les plus difficiles et pénibles (températures, charges, horaires, etc.).

Prétendre empêcher toute dérive avec un encadrement strict des conditions de travail des jeunes et une limitation des tâches qu’un enfant peut réaliser à bord est complètement illusoire lorsqu’on sait que l’État a de moins en moins les moyens de faire respecter le droit du travail maritime faute d’inspecteurs et de contrôles.

En pleine polémique sur le travail de nuit dans les commerces, le gouvernement fait de même pour les enfants à bord en repoussant l’heure de déclenchement du travail de nuit (interdit aux enfants), de 20h00 à 22h00 !

Outre les conditions de travail extrêmes du milieu maritime, l’embarquement sur plusieurs jours dans un collectif de travail à huis clos n’est certainement pas adapté pour des enfants.

Plutôt, que d’envoyer des enfants en difficultés scolaires remplir les emplois vacants du secteur de la pêche, il est urgent d’améliorer les conditions de travail et le droit du travail applicable à la pêche, pour le rendre attractif pour des adultes.

Oui à l’amélioration des conditions de travail, non au travail des enfants !

FEETS FO ÉQUIPEMENT, ENVIRONNEMENT, TRANSPORTS ET SERVICES

Sur le même sujet

Travail en soirée : attention la colère gronde !

Grande distribution par FGTA-FO

Il y a quelques semaines, la FGTA-FO dénonçait le projet de loi Pacte concernant le travail en soirée, projet écarté dans un premier temps par le Conseil constitutionnel saisi par les parlementaires.

Travail en soirée, pour la FGTA-FO c’est toujours non

Emploi et Salaires par FGTA-FO

Il y a quelques semaines, la FGTA-FO dénonçait vivement un projet de loi visant notamment à généraliser le travail de nuit (ouverture jusqu’à minuit) et contourner le code du travail dans les commerces alimentaires sans contreparties pour les salariés.

Réforme de la pénibilité : pour FO, mieux vaut prévenir que guérir

Santé par Clarisse Josselin

Le Premier ministre a annoncé le 8 juillet aux interlocuteurs sociaux une réforme à venir du compte pénibilité. Quatre des dix critères de risques professionnels ne seront plus mesurés par les employeurs et le financement sera transféré à une branche de la sécurité sociale. Pour FO, ce projet ne met pas assez l’accent sur la prévention.