Transports Routiers et Logistique : Attention ça va péter !

Fédération FO Transports par Transports et logistique

Communiqué de la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique Force Ouvrière - UNCP

Depuis des mois la Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP ne cesse d’alerter Gouvernement et Patronat sur le ras le bol des salariés de la CCNTR et Activités Auxiliaires du Transport.

Sur les salaires, pratiquement l’ensemble est au niveau du Smicen taux horaire. Notre Fédération, la FNTL FO/UNCP, elle ne signe pas des accords salariaux qui Smicardisent les professions des transports. Les parties patronales ne sont toujours pas pressées de négocier des augmentations salariales !

Sur le 13e mois, au niveau TRM c’est « Circulez, y a rien à voir ». Au niveau Logistique c’est « OK mais en y incluant toutes les primes et avec un CDIO (contrat de chantier) ».

Pour les autres secteurs (TdeF, Déménagement, Sanitaires) aucun empressement. Pourtant, il manque près de 70 000 salariés dans nos professions des Transports Routiers et Activités Auxiliaires !

A quoi joue le Patronat de nos secteurs ? Si ce n’est comme le demande l’IRU (Patronat Européen Routier et Logistique) à faire venir des migrants pour compenser le manque de main d’œuvre. Pour la FNTL FO/UNCP cela ne peut être la solution !

Sur les congés de fin d’activités (CFA), ce gouvernement ne prend pas ses responsabilités en ne répondant pas à une question toute simple « voulez-vous pérenniser les CFA ? ». Le seul mot d’ordre de ce gouvernement sur le sujet est « Négocier un nouvel accord ». Comment peut-on faire si nous ne savons pas s’il y aura financement ? S’il y aura compensation de l’État si la contre-réforme des retraites se met en place ? Car le coût pour les CFA serait de 305 millions d’euros !

Sur les frais de route, nos craintes se précisent et sont fondées. A partir du 1er janvier 2022, les frais seront cotisables et imposables, sauf à fournir les preuves de repas et découcher par ticket. Le ministère des finances, donc Bercy, considère notre protocole d’accord forfaitisé sur les frais comme obsolète et non conforme.

Sur l’obtention du Permis Professionnel, aucune réponse de ce gouvernement comme des autres d’ailleurs !

La Fédération Nationale des Transports et de la Logistique FO/UNCP demande une audience en urgence auprès du Premier ministre, M. Jean Castex, avec l’ensemble des responsables des Transports Routiers et Activités Auxiliaires. Faute de quoi...

Transports et logistique Secrétaire général

Sur le même sujet

Salaires : les routiers prêts à relancer les blocages le 15 mars

Emploi et Salaires par Clarisse Josselin

Sans reprise des négociations salariales, les chauffeurs routiers seront en grève illimitée avec des actions dures, à l’appel d’une intersyndicale dont FO fait partie. Le dialogue avait été rompu le 9 février, sur des propositions patronales insuffisantes.
Dans la continuité de la mobilisation de (...)

Conflit des routiers : nouvel échec de la négociation

Emploi et Salaires par Evelyne Salamero

La négociation du 26 mars sur les salaires des routiers a échoué. Sur trois fédérations patronales, seule l’OTRE a proposé une seconde augmentation (entre 0,4 et 0,6 % selon les coefficients) en plus de sa première proposition (entre 1,1 et 2,2 %), mais au 1er octobre seulement et à condition qu’entre en (...)