Travail forcé : la France ratifie enfin le protocole de l’OIT

International par Evelyne Salamero, journaliste L’inFO militante

La France a ratifié le 7 juin le protocole de l’OIT qui renforce la convention sur le travail forcé de 1930. Adopté en 2014, il élimine les dérogations contenues dans la convention d’origine découlant de la volonté des États coloniaux de l’époque de maintenir le travail obligatoire dans leurs colonies. Le protocole réduit la convention à la définition du travail forcé et à sa pénalisation. Il oblige les États à mettre en œuvre des plans de prévention et de protection des victimes.

La France est le sixième pays à l’avoir ratifié, après le Royaume-Uni, la Norvège, le Niger, la Mauritanie et le Mali. L’OIT estime que 21 millions de personnes sont victimes du travail forcé dans le monde.

Sur le même sujet