Troubles psychiques liés au travail : +23 %

Le chiffre par Michel Pourcelot, journaliste L’inFO militante

© Patrick ALLARD/REA

Les affections psychiques liées au travail ont augmenté de 23 % en 2018 par rapport à 2017, selon les chiffres de l’Assurance maladie publiés le 3 décembre 2019. Appelées aussi troubles psychosociaux (TPS), ces affections sont des troubles psychiques avérés chez un travailleur, dont l’origine est directement liée à son milieu professionnel. La hausse de ces affections pourrait être plus élevée… Leur taux de reconnaissance en tant qu’accident du travail (AT) n’est en effet que de 70 % contre 93% en moyenne pour l’ensemble des AT, d’après le rapport (2018) « Enjeux et actions : les affections psychiques liées au travail » de la branche Risques professionnels de l’Assurance Maladie.

Majoritairement des femmes

Ce dernier constate que Les victimes sont majoritairement des femmes, dans 60 % des cas, et ont en moyenne 40 ans. Elles sont employées dans le commerce de détail, les transports et surtout le secteur médico-social qui concentre, à lui seul, 20 % des accidents psychiques alors qu’il n’emploie que 10 % des salariés. Le rapport note encore que les accidents du travail ont augmenté en moyenne de 2,9 % sur 2017-2018.

Sur le même sujet

Les invalides pénalisés

Communiqué de Force Ouvrière par Jocelyne Marmande

Lorsque le gouvernement a annoncé qu’il entendait procéder à l’actualisation des barèmes d’invalidité suite à un Accident du travail ou une Maladie professionnelle (AT/MP), Force Ouvrière a fait savoir que cette réforme devait avoir pour seul et unique objectif l’amélioration du sort des victimes. Or (...)