TUI France : rassemblement devant la Direccte contre le plan social

InFO militante par Evelyne Salamero

© E. Salamero

Des dizaines de salariés de Tui France, la filiale française du géant allemand du tourisme (numéro un mondial) ont de nouveau manifesté ce 22 septembre devant les locaux de la Direccte à Nanterre (Hauts-de-Seine), à l’appel de plusieurs organisations syndicales, dont FO. Les salariés du voyagiste français, confrontés à un plan social sans précédent — 583 emplois sur 904 sont supprimés — refusent les conditions de départ mises sur la table par la direction. Des conditions inadmissibles, dénonce le syndicat FO qui, après avoir été reçu par la Direccte, avec les autres organisations syndicales, indique que cette dernière ne validerait pas le projet de la direction en l’état. Un nouveau rendez-vous est prévu le 7 octobre.

 

© E. Salamero

Evelyne Salamero Journaliste à L’inFO militante

Sur le même sujet

TUI France engage la suppression des deux-tiers de ses effectifs

InFO militante par Elie Hiesse

Incriminant la crise sanitaire, la filiale française du géant allemand du tourisme a annoncé la suppression de 583 postes, soit 65% des effectifs. FO dénonce des « licenciements subis » pour l’essentiel, les conditions de départ volontaires étant peu attractives.

Les saisonniers en attente de leur devenir

Emploi et Salaires par FGTA-FO, Transports et logistique

[Communiqué de La Fédération Transports et Logistique
FO/UNP et de la FGTA-FO]
Afin de sensibiliser l’Elysée et Matignon sur la problématique de saisonniers en attente de leur devenir et faute d’avancées avec le ministère du travail, malgré plusieurs entretiens et relances, nous avons officiellement sollicité et obtenu une entrevue avec le cabinet du Premier ministre.