Congrès d’UD

UD des Hautes-Alpes : créer du lien pour développer l’action syndicale

, Nadia Djabali

Recommander cette page

L’union départementale des Hautes-Alpes a réuni son 27e congrès le 13 octobre. Damien Kuster a été élu secrétaire général et remplace désormais Raoul Hadou à la tête de l’UD 05. Objectif de la nouvelle équipe en place : retisser du lien entre les syndicats et développer la présence de FO dans le département.

37 délégués représentant 28 syndicats des Hautes-Alpes se sont donnés rendez-vous pour leur 27e congrès le 13 octobre dans le petit village de Rambaud, non loin de Gap. Didier Porte y représentait la confédération.

Les interventions se sont concentrées sur les restructurations locales des finances publiques. Également sur les suppressions de postes à l’hôpital de Gap, qui est le plus gros employeur du département. En première ligne également, La Poste sujette à des réorganisations de services et dont les bureaux et les centres de courrier ferment continuellement. Autre alerte lancée : les difficultés rencontrées dans le secteur des remontées mécaniques et la précarisation des saisonniers.

D’énormes difficultés sur les services publics et les transports

Les Hautes-Alpes sont un tout petit département où vivent 150 000 habitants. C’est génial pour passer des vacances, s’amuse Damien Kuster. Mais pour les habitants c’est une autre histoire avec d’énormes difficultés sur les services publics et les transports notamment ferroviaires. Le département est confronté au manque d’entretien des voies ferrées, à la fermeture des gares et à la disparition des trains remplacés par des bus. Une situation dégradée qui a rempli les assemblées générales de cheminots. Nous avons eu des pointes de 30 % du personnel qui a parcouru beaucoup de kilomètres jusqu’à Gap pour assister à l’AG, se souvient le nouveau secrétaire général. Aujourd’hui, je continue de participer à la campagne électorale de la SNCF avec l’objectif d’obtenir la représentativité.

Enclavement et désertification

L’enclavement et la désertification du département figurent parmi les raisons des difficultés rencontrées pour trouver un emploi ou pour se rendre sur son lieu de travail pour les salariés. Quant à la fermeture des services publics, l’accès des usagers y est de plus en plus incertain. Des menaces de fusion des caisses CPAM et CAF créent des inquiétudes. C’est dans ce contexte morose qu’intervient l’annonce de la fermeture du centre Afpa de Gap. Un rassemblement devant l’établissement a eu lieu le 7 novembre pour défendre la formation professionnelle.

Sur les rails du développement

Côté FO, la nouvelle équipe souhaite reconstruire et développer le lien entre les syndicats. L’UD doit devenir une maison des syndicats., plaide Damien Kuster. Nous voulons également reprendre les liens avec les structures syndicales régionales et les fédérations mais aussi avec les anciens adhérents et les retraités.

La reprise de ces liens et la relance de la formation permettra de placer l’UD sur les rails du développement. Actuellement nous traversons une période syndicale difficile, admet le nouveau secrétaire général. Donc l’idée c’est de discuter, mais bien sûr en ayant le droit de ne pas être d’accord. Mais l’essentiel pour lui étant de rappeler quels sont les enjeux face à cette offensive menée contre les organisations syndicales qui revendiquent.